Irlande du Nord. Le DUP (unioniste) dans une crise majeure ?

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

Une crise importante semble s’installer, petit à petit, au sein du DUP (unioniste), parti qui co-dirige le pays avec le Sinn Féin (républicain). La raison ? La révolte de la base contre ses élus, qui ont accepté le protocole conséquence du Brexit avec l’instauration de contrôles en Mer d’Irlande, contrôles qui suscitent des menaces, notamment sur les employés portuaires.

Des conseillers locaux du DUP ont affirmé porter sur leurs épaules « le poids de la colère » de la base en révolte contre la frontière instaurée de facto en mer d’Irlande. Interrogé par le Belfast Telegraph, l’un d’entre eux explique même que cela pourrait avoir des conséquences électorales rapides à l’approche des élections législatives de Mai 2022.

Le membre du DUP dénonce par ailleurs la faiblesse des structures du parti, et le cavalier seul politique mené par plusieurs élus. Il explique par ailleurs qu’Arlène Foster, Premier ministre de l’Irlande du Nord, serait de plus en plus isolée, les tensions au sein du parti s’étant exacerbées avec tout ce qui tourne autour du protocole instauré en mer d’Irlande.

Et d’autres sources du parti d’expliquer que depuis que Ian Paisley, révérend fondateur historique du parti, qui avait organisé les choses de façon « carré », beaucoup de fondations se sont effondrées. « Il y avait de l’espoir quand Arlene a pris le pouvoir au sein du parti que ces structures continueraient à se développer, mais cela ne s’est pas produit » indique la source bavarde qui compare le parti unioniste à une mêlée gigantesque et qui s’inquiète d’une absence de stratégie politique globale.

Un sondage d’opinion LucidTalk réalisé pour le Belfast Telegraph il y a deux semaines a montré que le soutien au DUP a considérablement diminué, avec moins d’un électeur sur cinq qui dit maintenant soutenir le parti. Les inquiétudes concernant la nouvelle frontière de la mer d’Irlande – résultat du protocole de l’Irlande du Nord lié au Brexit – ont vu le soutien au DUP chuter à 19%, le plus bas niveau depuis deux décennies, les électeurs de la ligne dure affluant vers le TUV de Jim Allister (Traditional Unionist Voice)

Le sondage a indiqué que Michelle O’Neill (Sinn Féin) pourrait être en passe de devenir le prochain Premier ministre de Stormont, le Sinn Fein étant largement en tête avec 24%, et le DUP pourrait perdre des sièges importants à l’Assemblée d’Irlande du Nord. Le DUP a connu une baisse significative par rapport aux 31% obtenus lors des élections de Westminster il y a un peu plus d’un an et aux 28% remportés lors du sondage de l’Assemblée de 2017.

Des graffitis anti-DUP et anti-frontière en mer d’Irlande sont apparus dans les quartiers unionistes ces dernières semaines, notamment à Shankill et à Newtonards à Belfast. Certains députés ont même déclaré que la dissolution de l’Assemblée d’Irlande du Nord devait être envisagée…la situation est pour le moins tendue en Irlande du Nord.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à...

Isabelle Le Callennec (LR) : « Jersey, Saint-Brieuc… ou l’échec de la méthode »

Isabelle Le Callennec, tête de liste Les Républicains à l'occasion des élections régionales de juin 2021, vient d'adresser à...

Articles liés

Irlande du Nord. Arlène Foster démissionne de ses fonctions

MAJ : nous étions le premier média francophone à l'évoquer hier matin : Le Premier ministre d'Irlande du Nord Arlene Foster a annoncé sa...

Réunie en urgence, l’Assemblée d’Irlande du Nord (Stormont) appelle à la fin des violences [MAJ]

MAJ du 8 avril à 16h Le secrétaire d'État à l'Irlande du Nord, Brandon Lewis, a appelé les parties en présence en Irlande du...

Irlande du Nord. Arlène Foster (DUP) a rencontré des représentants de groupes loyalistes

La direction du DUP, le principal parti unioniste d'Irlande du Nord, a eu des entretiens avec l'organisation qui représente notamment les groupes paramilitaires loyalistes,...

Brexit, Irlande du Nord. Des loyalistes disent « envisager la violence » et veulent manifester à Dublin

Craignant que le protocole sur l'Irlande du Nord (qui instaure de facto depuis le Brexit une frontière commerciale en Mer d'Irlande) ne constitue la...