Nantes. : fusillades en 2020 à Bellevue : un dealer allogène condamné à 4 ans ferme

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Il s’appelle Mokhtar Sylla. Et il attend son procès en détention provisoire depuis un an. C’est le seul protagoniste arrêté des deux fusillades – plus une empêchée de justesse par la police – qui ont eu lieu au 5, rue de Charente à Bellevue, un quartier très sensible de Nantes un juteux point de deal qui agaçait la concurrence.

Le jeune homme dealait sur place depuis trois à quatre mois, et s’est fait tirer dessus le 28 juin 2020 par des hommes armés, qui « voulaient [le] faire fuir », concède-t-il avec détachement ; depuis un deux-roues, trois hommes avaient tiré cinq balles vers le hall. Le lendemain, son patron – qu’il ne nommera pas – lui donne une arme pour qu’il maintienne l’ordre. Le 29 juin, il fait feu depuis la cage d’escalier sur le pilote d’un scooter, qu’il soupçonnait venir attaquer le point de deal.

Une Kalachnikov et un fusil à pompe…

Puis le 2 juillet, deux autres, dans un sac de sport – une Kalachnikov et un fusil à pompe, chargés, approvisionnés. La fusillade avait été empêchée de justesse par les policiers, les tireurs avaient fui en abandonnant leur matériel sur place. Se sachant recherché, il s’est rendu à la police à la fin de l’été 2019. « Le plan c’était de tirer en l’air, pas de tuer », affirme sans convaincre le dealer.

Pourquoi ? « Car le grand a demandé d’y retourner ». Pas fou, le dealer n’en dira pas plus – à l’intérieur des murs de la prison, les balances sont mal vues, et ce que les surveillants pénitentiaires ramassent en fouilles de cellule ou qui tombe du ciel à la grâce des projections – couteaux, bouteilles et autres lames de rasoir – en dit long sur la sécurité qui peut régner derrière les hauts murs.

Le tribunal condamne finalement le dealer à quatre ans ferme, et l’interdit cinq ans de Loire-Atlantique. Il retourne en prison pour trois ans – mais a fait appel.

Louis Moulin

Photo d’illustration :  AdobeStock – river34
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

Articles liés

Nantes. Johanna Rolland s’occupe de la France, pas des Dervallières

À Nantes, il y a plusieurs quartiers « chauds » où la délinquance constitue l’activité principale. En ce moment, on parle beaucoup de celui des Dervallières....

Nantes. Face aux dealers, la police municipale abandonne le terrain ?

De hauts cris s'élevaient des abords de la ligne 1 du tramway, entre la station Commerce et l'ex-ssquare Fleuriot de Langle, ce vendredi soir...

Nantes. « Faire le chouf » pour 40 euros la journée ?

Le trafic de stupéfiants continue à faire l'actualité un peu partout dans Nantes. Le 24 mars dernier à la Bottière, un quartier « sensible » de...

Nantes. Des saisies de drogue par la police dans toute l’agglomération

La police poursuit son travail de longue haleine contre les lieux de deal dans l’agglomération nantaise – ce qui suppose de fréquentes opérations contre...