Nantes. Une balle au 10e étage d’une tour du Clos-Toreau suite au tournage d’un clip de rap ?

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

La 19e fusillade de l’année a eu lieu au Clos-Toreau le 7 avril dernier : vers 17h30, une balle s’est fichée dans une fenêtre au 10e étage d’une tour rue d’Ascain. Il n’y a heureusement pas eu de blessé dans l’appartement occupée par une retraitée, qui a demandé à quitter le quartier.

Selon les premiers éléments de l’enquête,  des jeunes délinquants auraient été en bas de la tour en train de tourner un clip de rap à la gloire du deal, avec armes à feu – une balle perdue aurait fini dans l’appartement. Le trafic de drogue au pied de cette tour aurait lieu depuis deux ans, suite à l’installation d’une caméra de vidéo-surveillance municipale rue d’Hendaye qui a poussé les trafiquants à se déplacer.

Toujours pas de caméra de surveillance…

On se demande pourquoi il a fallu deux ans pour que la ville de Nantes s’en rende compte et pourquoi, malgré plusieurs alertes des riverains, une caméra n’est toujours pas installée devant cet immeuble pour empêcher le deal et son cortège de nuisances – vols dans les boîtes aux lettres, intimidations de riverains, halls occupés, musique très forte depuis le début de l’après-midi au milieu de la nuit, etc.

Les fusillades précédentes – trois en tout – ont eu lieu du 26 au 27 mars dernier près de Beauséjour, à Saint-Herblain non loin de Bellevue et au Clos Toreau encore, le 27 mars vers 0h15 – une balle cette fois dans la porte d’un appartement.

&

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Terrorisme, la menace sans fin. Nouveau numéro de la revue Conflits

C'est un sujet particulièrement d'actualité que traite la revue de Géopolitique Conflits, ce mois-ci. Avec un dossier consacré au...

Religion au travail. Une étude de l’Institut Montaigne montre la pression des revendications liées à l’Islam

Une étude publiée ce jeudi par l’Institut Montaigne constate une hausse des comportements qualifiés de “rigoristes” religieux en entreprise,...

Articles liés

Nantes. 24e fusillade de l’année… pour une moto volée

Pour une fois, ce n'est pas lié aux règlements de comptes des gangs de la drogue – la 24e fusillade de l'année dans l'agglomération nantaise...

Nantes. Encore une fusillade, la 23ème de l’année…

La 23e fusillade de l'année a eu lieu à Pirmil ce 27 avril, vers 17h25, rue Esnoul des Châtelets – tout près du pôle...

Nantes. Encore deux fusillades, le ministre de l’Intérieur ne se déplace pas

Cela n'a guère traîné : moins de cinq jours après le tournage d'un clip de rap dans le quartier « sensible » du Clos Toreau au...

Nantes. Encore 3 fusillades…

Ce sont les 16e, 17e et 18e fusillades de l'année. Trois épisodes ont encore eu lieu du 26 au 27 mars à Beauséjour, en...