Nantes. Une balle au 10e étage d’une tour du Clos-Toreau suite au tournage d’un clip de rap ?

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

La 19e fusillade de l’année a eu lieu au Clos-Toreau le 7 avril dernier : vers 17h30, une balle s’est fichée dans une fenêtre au 10e étage d’une tour rue d’Ascain. Il n’y a heureusement pas eu de blessé dans l’appartement occupée par une retraitée, qui a demandé à quitter le quartier.

Selon les premiers éléments de l’enquête,  des jeunes délinquants auraient été en bas de la tour en train de tourner un clip de rap à la gloire du deal, avec armes à feu – une balle perdue aurait fini dans l’appartement. Le trafic de drogue au pied de cette tour aurait lieu depuis deux ans, suite à l’installation d’une caméra de vidéo-surveillance municipale rue d’Hendaye qui a poussé les trafiquants à se déplacer.

Toujours pas de caméra de surveillance…

On se demande pourquoi il a fallu deux ans pour que la ville de Nantes s’en rende compte et pourquoi, malgré plusieurs alertes des riverains, une caméra n’est toujours pas installée devant cet immeuble pour empêcher le deal et son cortège de nuisances – vols dans les boîtes aux lettres, intimidations de riverains, halls occupés, musique très forte depuis le début de l’après-midi au milieu de la nuit, etc.

Les fusillades précédentes – trois en tout – ont eu lieu du 26 au 27 mars dernier près de Beauséjour, à Saint-Herblain non loin de Bellevue et au Clos Toreau encore, le 27 mars vers 0h15 – une balle cette fois dans la porte d’un appartement.

&

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

Articles liés

Nantes. La 27ème fusillade de l’année : ça s’est passé aux Dervallières…

Après trois semaines de "pause" depuis la 26e fusillade de l’an de grâce 2021 dans les quartiers nord de Nantes le 11 juin dernier,...

Nantes. 25e fusillade de l’année : cette fois, c’est un bus…

Il fallait vraiment que Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, vienne pour que les syndicats de la SEMITAN brisent le black-out imposé par le politique...

Nantes. 24e fusillade de l’année… pour une moto volée

Pour une fois, ce n'est pas lié aux règlements de comptes des gangs de la drogue – la 24e fusillade de l'année dans l'agglomération nantaise...

Nantes. Encore une fusillade, la 23ème de l’année…

La 23e fusillade de l'année a eu lieu à Pirmil ce 27 avril, vers 17h25, rue Esnoul des Châtelets – tout près du pôle...