Nantes. La 27ème fusillade de l’année : ça s’est passé aux Dervallières…

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Après trois semaines de « pause » depuis la 26e fusillade de l’an de grâce 2021 dans les quartiers nord de Nantes le 11 juin dernier, une nouvelle fusillade vient d’avoir lieu aux Dervallières.

Une rafale d’arme automatique a touché dimanche 4 juillet, dans la soirée, le hall d’immeuble du 38, rue Watteau aux Dervallières – il s’agit d’une des entrées du Building, un immeuble de grande hauteur rongé par le trafic de drogue, et autour duquel une demi-douzaine de fusillades a déjà eu lieu cette année. Le hall était occupé par un groupe de jeunes et 11 impacts ont été relevés, mais il n’y a aucun blessé.

Selon les données de l’enquête, le tireur, cagoulé, est sorti d’un véhicule de couleur claire et a rafalé l’immeuble, avant de prendre la fuite dans le véhicule conduit par une autre personne. Tireur et conducteur sont recherchés.

Depuis fin 2015 il s’agit de la 17e fusillade dans le quartier des Dervallières, la douzième autour du Buiding. L’une d’entre elles, le 11 janvier dernier, a causé la mort du jeune Abdelghani Sidali, 15 ans, sans interrompre le deal.

Quatre personnes, dont le commanditaire présumé et le tireur présumé de cette fusillade mortelle, viennent d’être mises en examen – plusieurs des mis en cause proviennent du quartier, la fusillade devant être une manœuvre d’intimidation vis-à-vis d’une équipe de Bellevue qui avait mis la main, quelques jours auparavant, sur un point de deal très lucratif au Building.

Par ailleurs le 3 juillet dernier la police est intervenue lors d’un rassemblement de jeunes gens place Rosa Parks, à Malakoff, autre quartier « sensible », où une arme de poing avait été brandie. Il s’agit en réalité d’une réplique d’un Magnum 357, un pistolet à air comprimé, quant au rassemblement, il s’agissait du tournage d’un clip de rap. L’interpellation de l’individu porteur d’arme a été houleuse, les policiers ont été pris à partie et victimes de jets de projectiles.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

3 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. Les fusillades reprennent de plus belle, un blessé grave au CHU

La nuit du 1er au 2 août a été marquée par trois règlements de comptes entre gangs de la drogue nantais, au cours desquels...

Nantes. 25e fusillade de l’année : cette fois, c’est un bus…

Il fallait vraiment que Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, vienne pour que les syndicats de la SEMITAN brisent le black-out imposé par le politique...

Nantes. 24e fusillade de l’année… pour une moto volée

Pour une fois, ce n'est pas lié aux règlements de comptes des gangs de la drogue – la 24e fusillade de l'année dans l'agglomération nantaise...

Nantes. Encore une fusillade, la 23ème de l’année…

La 23e fusillade de l'année a eu lieu à Pirmil ce 27 avril, vers 17h25, rue Esnoul des Châtelets – tout près du pôle...