Étiquette : Arbre aux hérons

anticor dénonce le recours de Nantes Métropole aux avocats

Anticor révèle un recours de Nantes Métropole au secteur privé pour remédier à sa propre défaillance

Breizh-info a plus d’une fois signalé la tendance de Nantes Métropole a se défausser sur des intervenants extérieurs de tâches qu’elle n’arrive pas à gérer elle-même. Alors qu’elle dispose pourtant d’une énorme technostructure pour cela. On l’a vu ainsi, ces derniers mois, faire appel à des tiers pour contrôler les organismes bénéficiaires de ses subventions, pour gérer sa dette considérable

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Nantes : Anticor conteste le projet d’Arbre aux Hérons

Mieux vaut prévenir que guérir. L’association anti-corruption Anticor est connue pour ses actions judiciaires contre les dérapages financiers des collectivités publiques. À Nantes, elle prend les devants : elle vient de mettre Nantes Métropole en garde contre l’Arbre aux Hérons, ce vieux projet qui ne veut pas mourir. Car la Métropole et les porteurs du projet comptent ouvertement réaliser l’Arbre en

Rien ne va plus pour Johanna Rolland, maire de Nantes et directrice de campagne d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo se repent certainement d’avoir choisi Johanna Rolland comme directrice de campagne pour l’élection présidentielle de 2022. « L’absence de dynamique autour de la candidature de l’actuelle maire de Paris, officialisée il y a bientôt un mois, inquiète certains socialistes, qui s’interrogent sur sa stratégie de campagne », écrivent Les Échos.  « Anne Hidalgo a mis en avant son équipe de maires

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Nantes : l’Arbre aux Hérons remis aux calendes grecques ?

Le Parisien l’assure : « L’Arbre aux Hérons, un ‘bestiaire mécanique’ de 35 mètres de haut et 55 mètres de diamètre, sera bel et bien inauguré en 2027 dans ‘l’écrin extraordinaire’ de la carrière Miséry, une carrière désaffectée des quartiers ouest de Nantes ». Vu de Paris, le dossier est sans doute difficile à décrypter. Johanna Rolland a bien présidé vendredi dernier une

carrousel des mondes marins construit à Nantes par Le Voyage à Nantes, bénéficiaire de subventions publiques, système Ayrault

Après la chambre régionale des comptes, la P.J. s’intéresse au Voyage à Nantes

La presse nantaise l’a révélé samedi matin : la police judiciaire a perquisitionné jeudi dernier les locaux du Voyage à Nantes. Legs de l’époque Ayrault, cette société publique locale (SPL) dirigée par Jean Blaise appartient à Nantes Métropole (68 % du capital) et à d’autres collectivités locales. Nantes lui a confié, entre autres, la gestion du château des ducs de Bretagne,

Nantes : Johanna Rolland n’en a pas fini avec Miséry

Miséry, dans le quartier de Chantenay, est pour la maire de Nantes à la fois une belle opportunité et une épine dans le pied. Cette fois-ci, pour une histoire d’escalier. Pendant des siècles, la carrière de Miséry a rongé une falaise de granit face à la Loire, le long du sillon de Bretagne, au pied de la butte Sainte-Anne. Au

Suspect à Béziers, normal à Nantes ?

Qu’un promoteur immobilier brosse dans le sens du poil la ville où il travaille, personne ne s’en étonne. Sauf quand la municipalité de la ville en question est en rupture avec le mondialisme… La France a découvert voici quelques semaines les méthodes contestables du parquet national financier (PNF). Les craintes pour l’indépendance de la justice pourraient s’étendre à d’autres instances.

Julie Laernoes, candidate écologiste aux municipales, trouve Nantes trop attractive. Pour qui ?

« Nantes déborde », note tranquillement Julie Laernoes. « Je ne goûte pas cette expression », s’insurge Johanna Rolland avec un petit air pincé. La première, 37 ans, est aujourd’hui une lieutenante de la seconde comme vice-présidente de Nantes Métropole. Mais elle conduira la liste d’Europe Écologie Les Verts (EELV) aux élections municipales du printemps 2020. Plus de cinq mois à l’avance, leur duel

Johanna Rolland, maire socialiste de Nantes, sous la menace d’un « hérongate »

Au programme du prochain conseil de Nantes Métropole, le 4 octobre, figure le vote d’une subvention de près de 1,5 million d’euros hors taxes pour le projet de l’Arbre aux Hérons. Le coût global des études approcherait ainsi 4,5 millions d’euros H.T. Mais plus que ce montant considérable, ce sont les conditions d’attribution du marché qui interrogent. L’Arbre aux Hérons

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Arbre aux Hérons de Nantes : les dons des entreprises (peut-être) déductibles

Soudain, l’information paraît – avec trois mois de retard ! Nous avons souligné le 11 juillet l’omerta observée à Nantes autour du financement de l’Arbre aux Hérons. Ce grand projet des socialistes nantais consiste à ériger une immense construction métallique dans un jardin en cours d’aménagement dans l’ex-carrière de Miséry (Chantenay). Les responsables du projet avaient demandé aux services fiscaux un

Nantes : omerta autour du financement de l’Arbre aux Hérons

Johanna Rolland, présidente socialiste de Nantes Métropole, ne sait-elle rien ou préfère-t-elle ne pas savoir ? Interrogée sur l’état des financements de l’Arbre aux Hérons le 28 juin, lors du dernier conseil métropolitain, elle a réaffirmé les conditions de financement de ce projet qu’elle juge « emblématique » : « un tiers pour la Métropole, un tiers pour les acteurs publics et un

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Conseil métropolitain de Nantes : l’Arbre aux Hérons discrètement enterré ?

Nantes Métropole réunit son conseil demain. Pour L’Arbre aux Hérons, cela aurait dû être le grand jour. L’Arbre aux Hérons ? Une structure métallique géante à vocation touristique dans l’esprit des Machines de l’île et conçue comme celles-ci par François Delarozière et Pierre Orefice. Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, en attendait beaucoup : « L’Arbre aux hérons sera un projet emblématique

CHU Nantes

Seuls 30 % des fonds de dotation bretons respectent l’obligation de publication des comptes

Bientôt dix bougies pour les fonds de dotation, nouvelle structure juridique créée par la loi du 4 août 2008. En substance, les fonds de dotation devaient permettre de collecter des financements pour des œuvres d’intérêt général en évitant la lourdeur du statut des fondations reconnues d’utilité publique. De l’argent et peu de contraintes : on avait applaudi avec enthousiasme. Entre autres

arbre-aux-herons-nantes

Fake news : quand l’AFP arrange les affaires des socialistes nantais et de l’Arbre aux Hérons

La loi contre les fake news va peut-être illustrer par anticipation l’AFP, véritable générateur de bobards. L’agence de presse s’est à nouveau illustrée ces jours-ci avec comme titre « à Nantes, la construction du monumental Arbre aux Hérons est lancée », repris par de nombreux journaux. Une erreur intéressée, alors qu’au même moment un financement participatif et de coûteux financements

L’étrange Arbre aux Hérons nantais

29/01/2018 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – L’Arbre aux Hérons est un projet déjà ancien : il date de l’époque où Jean-Marc Ayrault livrait le site des anciens chantiers navals de Nantes à deux transfuges de Royal de Luxe, Pierre Orefice et François Delarozière, en 2004. Il devait faire partie de différentes installations semées sur le site sous l’enseigne des Machines de

« Nombreuses défaillances » dans la gestion du Voyage à Nantes selon la chambre régionale des comptes

12/12/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Dix-huit mois de travail, soixante-six pages : les chiffres le disent, la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a trouvé du grain à moudre en visitant Le Voyage à Nantes. Elle vient de publier ce lundi son rapport d’observations définitives (ROD) sur cette société publique locale (SPL) créée en 2011 pour centraliser

Nantes. L’opposition municipale veut ouvrir le dossier des Machines de l’île et du Voyage à Nantes

10/02/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Relégué en fin de séance, le 35ème point de la prochaine séance du conseil de Nantes Métropole, vendredi 10 février, intrigue les observateurs. Il porte sur la création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) consacrée aux Machines de l’île et au Voyage à Nantes. Les Machines de l’île ne seraient-elles donc pas aussi consensuelles

anticor dénonce le recours de Nantes Métropole aux avocats

Anticor révèle un recours de Nantes Métropole au secteur privé pour remédier à sa propre défaillance

Breizh-info a plus d’une fois signalé la tendance de Nantes Métropole a se défausser sur des intervenants extérieurs de tâches qu’elle n’arrive pas à gérer elle-même. Alors qu’elle dispose pourtant d’une énorme technostructure pour cela. On l’a vu ainsi, ces derniers mois, faire appel à des tiers pour contrôler les organismes bénéficiaires de ses subventions, pour gérer sa dette considérable

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Nantes : Anticor conteste le projet d’Arbre aux Hérons

Mieux vaut prévenir que guérir. L’association anti-corruption Anticor est connue pour ses actions judiciaires contre les dérapages financiers des collectivités publiques. À Nantes, elle prend les devants : elle vient de mettre Nantes Métropole en garde contre l’Arbre aux Hérons, ce vieux projet qui ne veut pas mourir. Car la Métropole et les porteurs du projet comptent ouvertement réaliser l’Arbre en

Rien ne va plus pour Johanna Rolland, maire de Nantes et directrice de campagne d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo se repent certainement d’avoir choisi Johanna Rolland comme directrice de campagne pour l’élection présidentielle de 2022. « L’absence de dynamique autour de la candidature de l’actuelle maire de Paris, officialisée il y a bientôt un mois, inquiète certains socialistes, qui s’interrogent sur sa stratégie de campagne », écrivent Les Échos.  « Anne Hidalgo a mis en avant son équipe de maires

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Nantes : l’Arbre aux Hérons remis aux calendes grecques ?

Le Parisien l’assure : « L’Arbre aux Hérons, un ‘bestiaire mécanique’ de 35 mètres de haut et 55 mètres de diamètre, sera bel et bien inauguré en 2027 dans ‘l’écrin extraordinaire’ de la carrière Miséry, une carrière désaffectée des quartiers ouest de Nantes ». Vu de Paris, le dossier est sans doute difficile à décrypter. Johanna Rolland a bien présidé vendredi dernier une

carrousel des mondes marins construit à Nantes par Le Voyage à Nantes, bénéficiaire de subventions publiques, système Ayrault

Après la chambre régionale des comptes, la P.J. s’intéresse au Voyage à Nantes

La presse nantaise l’a révélé samedi matin : la police judiciaire a perquisitionné jeudi dernier les locaux du Voyage à Nantes. Legs de l’époque Ayrault, cette société publique locale (SPL) dirigée par Jean Blaise appartient à Nantes Métropole (68 % du capital) et à d’autres collectivités locales. Nantes lui a confié, entre autres, la gestion du château des ducs de Bretagne,

Nantes : Johanna Rolland n’en a pas fini avec Miséry

Miséry, dans le quartier de Chantenay, est pour la maire de Nantes à la fois une belle opportunité et une épine dans le pied. Cette fois-ci, pour une histoire d’escalier. Pendant des siècles, la carrière de Miséry a rongé une falaise de granit face à la Loire, le long du sillon de Bretagne, au pied de la butte Sainte-Anne. Au

Suspect à Béziers, normal à Nantes ?

Qu’un promoteur immobilier brosse dans le sens du poil la ville où il travaille, personne ne s’en étonne. Sauf quand la municipalité de la ville en question est en rupture avec le mondialisme… La France a découvert voici quelques semaines les méthodes contestables du parquet national financier (PNF). Les craintes pour l’indépendance de la justice pourraient s’étendre à d’autres instances.

Julie Laernoes, candidate écologiste aux municipales, trouve Nantes trop attractive. Pour qui ?

« Nantes déborde », note tranquillement Julie Laernoes. « Je ne goûte pas cette expression », s’insurge Johanna Rolland avec un petit air pincé. La première, 37 ans, est aujourd’hui une lieutenante de la seconde comme vice-présidente de Nantes Métropole. Mais elle conduira la liste d’Europe Écologie Les Verts (EELV) aux élections municipales du printemps 2020. Plus de cinq mois à l’avance, leur duel

Johanna Rolland, maire socialiste de Nantes, sous la menace d’un « hérongate »

Au programme du prochain conseil de Nantes Métropole, le 4 octobre, figure le vote d’une subvention de près de 1,5 million d’euros hors taxes pour le projet de l’Arbre aux Hérons. Le coût global des études approcherait ainsi 4,5 millions d’euros H.T. Mais plus que ce montant considérable, ce sont les conditions d’attribution du marché qui interrogent. L’Arbre aux Hérons

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Arbre aux Hérons de Nantes : les dons des entreprises (peut-être) déductibles

Soudain, l’information paraît – avec trois mois de retard ! Nous avons souligné le 11 juillet l’omerta observée à Nantes autour du financement de l’Arbre aux Hérons. Ce grand projet des socialistes nantais consiste à ériger une immense construction métallique dans un jardin en cours d’aménagement dans l’ex-carrière de Miséry (Chantenay). Les responsables du projet avaient demandé aux services fiscaux un

Nantes : omerta autour du financement de l’Arbre aux Hérons

Johanna Rolland, présidente socialiste de Nantes Métropole, ne sait-elle rien ou préfère-t-elle ne pas savoir ? Interrogée sur l’état des financements de l’Arbre aux Hérons le 28 juin, lors du dernier conseil métropolitain, elle a réaffirmé les conditions de financement de ce projet qu’elle juge « emblématique » : « un tiers pour la Métropole, un tiers pour les acteurs publics et un

Miséry, lieu supposé d'implantation de l'Arbre aux Hérons

Conseil métropolitain de Nantes : l’Arbre aux Hérons discrètement enterré ?

Nantes Métropole réunit son conseil demain. Pour L’Arbre aux Hérons, cela aurait dû être le grand jour. L’Arbre aux Hérons ? Une structure métallique géante à vocation touristique dans l’esprit des Machines de l’île et conçue comme celles-ci par François Delarozière et Pierre Orefice. Johanna Rolland, présidente de Nantes Métropole, en attendait beaucoup : « L’Arbre aux hérons sera un projet emblématique

CHU Nantes

Seuls 30 % des fonds de dotation bretons respectent l’obligation de publication des comptes

Bientôt dix bougies pour les fonds de dotation, nouvelle structure juridique créée par la loi du 4 août 2008. En substance, les fonds de dotation devaient permettre de collecter des financements pour des œuvres d’intérêt général en évitant la lourdeur du statut des fondations reconnues d’utilité publique. De l’argent et peu de contraintes : on avait applaudi avec enthousiasme. Entre autres

arbre-aux-herons-nantes

Fake news : quand l’AFP arrange les affaires des socialistes nantais et de l’Arbre aux Hérons

La loi contre les fake news va peut-être illustrer par anticipation l’AFP, véritable générateur de bobards. L’agence de presse s’est à nouveau illustrée ces jours-ci avec comme titre « à Nantes, la construction du monumental Arbre aux Hérons est lancée », repris par de nombreux journaux. Une erreur intéressée, alors qu’au même moment un financement participatif et de coûteux financements

L’étrange Arbre aux Hérons nantais

29/01/2018 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – L’Arbre aux Hérons est un projet déjà ancien : il date de l’époque où Jean-Marc Ayrault livrait le site des anciens chantiers navals de Nantes à deux transfuges de Royal de Luxe, Pierre Orefice et François Delarozière, en 2004. Il devait faire partie de différentes installations semées sur le site sous l’enseigne des Machines de

« Nombreuses défaillances » dans la gestion du Voyage à Nantes selon la chambre régionale des comptes

12/12/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) – Dix-huit mois de travail, soixante-six pages : les chiffres le disent, la chambre régionale des comptes des Pays de la Loire a trouvé du grain à moudre en visitant Le Voyage à Nantes. Elle vient de publier ce lundi son rapport d’observations définitives (ROD) sur cette société publique locale (SPL) créée en 2011 pour centraliser

Nantes. L’opposition municipale veut ouvrir le dossier des Machines de l’île et du Voyage à Nantes

10/02/2017 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Relégué en fin de séance, le 35ème point de la prochaine séance du conseil de Nantes Métropole, vendredi 10 février, intrigue les observateurs. Il porte sur la création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) consacrée aux Machines de l’île et au Voyage à Nantes. Les Machines de l’île ne seraient-elles donc pas aussi consensuelles

À LA UNE

Publicités : les extra-européens surreprésentés ?
Après les élections législatives, l’UDB passe à la caisse
Ukraine, la guerre hybride de l'OTAN, par Lucien Cerise
Korzed (44) : 400 karavanenn war tachennoù prevez

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !