Japon. 88 % de la population favorables à la fermeture des frontières : Le Figaro y voit un risque de « splendide isolement »… [Vidéo]

Japon

Le Japon a récemment annoncé la prolongation de la fermeture de ses frontières dans le contexte de la crise sanitaire. Une mesure approuvée par 88 % de la population japonaise. Mais critiquée dans un article du Figaro, où l’archipel nippon est décrit comme pays menacé d’isolement et trop homogène culturellement.

La fermeture des frontières japonaises prolongée

La politique japonaise en matière d’immigration fait souvent l’objet de commentaires en Europe, que ce soit de la part des partisans d’une ouverture des frontières ou de ceux qui, lorgnant déjà sur ce qu’a pu mettre en place la Hongrie en la matière, voient dans le Japon un modèle à suivre dans sa façon de concilier conservatisme et modernité.

Aussi, régulièrement, des médias français évoquent le cas très particulier du Japon et sa façon d’appréhender la question migratoire, le plus généralement sous un angle mêlant mépris et incompréhension. Comme dans ce décryptage publié par le Figaro le 10 janvier, au titre annonçant la tonalité de la suite : « Le Japon, ce pays mondialisé mais fermé sur lui-même ».

En début de semaine, le Premier ministre Fumio Kishida déclarait ainsi à la presse qu’en raison de l’augmentation rapide du nombre de cas de Covid-19 via le variant Omicron, le Japon allait prolonger jusqu’à la fin du mois de février ses contrôles stricts aux frontières qui interdisent de facto toute nouvelle entrée de ressortissants étrangers : « Nous allons maintenir nos mesures de contrôle aux frontières jusqu’à fin février, tout en prenant les mesures nécessaires d’un point de vue humain et en considérant l’intérêt national ».

Depuis le 30 novembre dernier, le pays n’admet principalement que les ressortissants japonais et les résidents étrangers de retour au pays, dans le but de retarder la propagation du virus.

Ce contrôle strict des frontières ne semble pas plaire à la plume du Figaro qui, rappelant que le Japon s’était « claquemuré depuis le printemps 2020 », assure que cette nouvelle fermeture des frontières « met en rage, outre les touristes, les étrangers – hommes d’affaires, ingénieurs et étudiants dont l’activité est ici ».

Au Japon, 88 % de la population favorables à la fermeture

Toutefois, la mesure jugée comme un « repli sur soi » depuis Paris n’est absolument pas perçue de la même manière par les autochtones japonais. À la fin du mois de décembre, un sondage réalisé dans le pays indiquait que 88 % des Japonais approuvaient la fermeture des frontières. En parallèle, l’étude d’opinion a aussi révélé que la cote de popularité du cabinet du Premier ministre japonais Fumio Kishida avait augmenté de 4 points par rapport à la précédente pour atteindre 65 % d’opinions favorables.

Autre point intéressant, les Japonais se montrant critiques vis-à-vis de leur gouvernement reprochent à ce dernier de ne pas en faire assez quant à la protection des frontières… Une situation effectivement déroutante lorsqu’elle est vue depuis la France, où, pour l’anecdote, on se rappellera du refus du gouvernement en février 2020 de fermer les frontières lorsqu’il était encore possible de limiter la propagation du Covid-19 sur le territoire.

Le 27 février 2020, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, déclarait même sur France info que fermer les frontières n’avait « pas de sens scientifique ». À peine un mois auparavant, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé de l’époque, avait fait mettre des affiches d’information dans les aéroports pour endiguer l’épidémie de coronavirus, alors déjà largement répandue en Chine. Une comparaison avec la politique du Japon que le journaliste du Figaro n’a pas jugé utile d’établir…

L’homogénéité culturelle du Japon mise en cause par un journal « de droite » ?

En s’éloignant par la suite de la problématique sanitaire, l’article du Figaro, journal historiquement présenté comme étant un quotidien « de droite », conduira probablement le lecteur à se frotter les yeux.

Au sujet de la fermeture des frontières approuvées par la totalité ou presque de la population japonaise, on n’y lit ainsi qu’outre le Japon, « aucun grand pays, hormis la Chine, ne pratique un tel ostracisme ». Et l’auteur de l’article de déplorer ce coup de frein pour un pays qui « semblait rattraper les autres grands pays dans sa mondialisation ». Autre motif de déception pour celui-ci : « Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, le visage poupin et métis de la championne de tennis nippo-américaine Naomi Osaka, choisie pour allumer la flamme olympique, était censé incarner le visage multiculturel de l’Archipel. »

Enfin, concernant les conséquences futures de cette politique migratoire ferme menée par les autorités japonaises, le « décryptage » du journal nous explique que, si les Japonais voient dans cette intransigeance en matière d’immigration la cause « de l’absence des phénomènes qui déchirent le tissu des sociétés riches mondialisées – communautarisme, insécurité », « ce  »succès » aura son prix, celui d’un splendide isolement ». À choisir entre les deux options…

Crédit photo : Flickr (CC BY 2.0/Jean-Pierre Dalbéra) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Quand 88 % de le population du Japon est d’accord avec une fermeture de ses frontières, le journaliste du Figaro, comme d’autres d’ailleurs, n’a plu qu’à fermer son clapet et trouver une autre article à écrire d’autant que les japonais ne lui demande rien.

  2. Bien sûr que les media sont favorables à la diversification de la population d’une Nation ! Les Media sont un outil de propagande et sont aux ordres du Système mondialiste avec les arguments tels que :  »Vivre ensembles » dans la  »Diversité ». Déjà avec la Démocratie, mère de toutes sortes de Libertés inimaginables, le peuple souverain s’est laissé piéger en acceptant les multitudes Partis politiques au nom de liberté d’opinions politiques… les Français de souche n’ont pas encore réalisé que les Partis politiques n’ont pour but que de maintenir ce peuple de France en permanence divisé avec lui-même !
    Avec la notion de Terre d’accueil et Terre d’asile, les Français de souche se sont laissés gavés de ces immigrés et Migrants par millions à ne plus savoir quoi en faire ! Ces Français de souche n’ont pas encore compris (ni réalisés) que leur France est sous domination du Système mondialiste qui tend à faire de la France une République cosmopolite facilité par l’éclatement de la famille. La Famille est la base de toutes société constituées. Mais lorsque la famille n’existe plus,les hommes et les femmes n’ont plus aucune raison ni aucun intérêts à défendre leur famille ni défendre… leur Patrie, terre de leurs ancêtres communs, de Civilisation, de Culture, de traditions ancestrales… La société française a perdu sa cohésion naturelle d’un peuple à destin commun.
    Par tous les moyens, les Media aux ordres vont mettre tout en œuvre pour que les Français de souche favorisent la multiplicité de leur population en acceptant l’invasion de toutes sortes de populations extra européennes mais aussi de diverses religions. C’est la raison pour laquelle les media dénigrent les pays qui ont maintenu l’intégrité de leur population !
    Je ne suis qu’un Jaune d’importation de notre vieille Indochine française arrivé en France en 1956 seulement ! Je n’ai pas une seule goutte de sang français dans mes veines et la langue française mais même pas ma langue maternelle ! J’ai seulement la  »chance » d’avoir compris ce que veut dire  »avoir perdu mon pays où je suis né… perdu la Terre de mes ancêtres… » et le fait d’être dans un pays qui n’est pas la mienne me fait prendre conscience de cette réalité de fait !
    Au sujet des Migrants qui peuplent notre pays commun, nous n’avons rien à leur donner, ni Culture ni travail ni éducation ! Les Français du temps de l’Indochine française et du temps des Colonies françaises… ces Français, hommes et femmes étaient de dignes représentant de la France ! Ces hommes et ces femmes étaient pour nous Indochinois, des modèles et des exemples d’une société évoluée dont la Civilisation rayonnait sur le monde entier ! Aujourd’hui, ces Français de souche ont fini par avoir honte d’être de fiers Français de race Blanche européenne et Chrétienne ! de peur d’être traités de Fascistes et d’Extrême-droite !
    …/…

  3. essayer de sauver sa nation, ses us et coutumes est devenu une tare ! se laisser envahir, déconstruire un idéal ! l’occident va se suicider, les est européens, les asiatiques ont raison

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !