Rennes. Avec une arme factice, il braque des antifas ayant dégradé sa voiture..il est interpellé

Les Antifas peuvent brûler des voitures, et même vous attaquer, si vous vous défendez, c’est vous qui serez interpellé. C’est ce qui est arrivé à un automobiliste hier soir à Rennes, après l’annonce des résultats du second tour de l’élection présidentielle. Un automobiliste a vu sa voiture attaquée et dégradée par des antifas qui ont tenté, une fois de plus, de mettre le centre ville en feu. La scène s’est déroulée rue Legraverend.

Pour se défendre, il a alors sorti une arme factice, et mis en joue les « Antifas ». Et c’est lui qui a été interpellé dans la foulée…

Du côté de la poignée de militants d’extrême gauche ayant paradé dans le centre-ville, on ne dénombre pas, à ce que nous sachions, d’interpellations lors de cet affrontement.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. la loi c’est la loi mais dura lex ne s’applique qu’aux honnêtes gens ! et 60% des français sont d’accord (jusqu’au moment où ils en patissent et encore, certains diront qu’ils n’ont pas la haine)

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !