Étiquette : langues régionales

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

Fabien Roussel et les langues régionales : l’art de botter en touche

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Fabien Roussel, le candidat du Parti Communiste Français livre son sentiment sur la question. Et dans ce texte, Fabien Roussel n’aborde aucune question de fond (ratification de la charte européenne des langues régionales, co-officialité, immersion)

Jean Lassalle et les langues régionales : le seul à être légitime !

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Jean Lassalle, le candidat ruraliste a été parmi l’un des premiers à répondre. Le (court) texte de son équipe ne livre hélas pas grand chose sur la volonté de « Jan de Lassala » (son pseudo quand

poutou

Poutou et les langues régionales : le candidat le plus volontariste

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Philippe Poutou, le candidat du NPA livre son sentiment sur la question. Et dans ce court texte, il apparaît clairement que malgré les désaccords que tout un chacun peut avoir avec le candidat trotskyste, ce

Jean-Luc Mélenchon et les langues régionales : « non à la co-officialité, il n’y a pas un breton mais cinq »

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Jean-Luc Mélenchon, le candidat LFI livre, dans un long texte, son sentiment sur la question. Et certaines réponses sont pour le moins… étonnantes ! 1/ La censure partielle de la loi Molac en mai 2021

Yannick Jadot

Yannick Jadot et les langues régionales : Oui à la ratification, oui à la co-officialité

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Yannick Jadot, le candidat EELV a été parmi l’un des premiers à répondre. Son texte en intégralité, rédigé dans une écriture inclusive à vous couper toute envie de le lire (et pas respectueuse, pour le

Pécresse et les langues régionales : Non à la ratification, non à la coofficialité mais oui à quelques avancées

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle quant à leur projet en faveur des langues régionales. Valérie Pécresse, la candidate LR a été parmi l’une des premières à répondre. Son texte en intégralité : Réponse de Valérie Pécresse au questionnaire du collectif « Pour que vivent nos langues » La

Jean-Luc Mélenchon contre l’unité de la langue bretonne !

Le collectif « Pour que vivent nos langues » consacré aux langues dites « régionales » a écrit aux candidats à la présidence de la République pour savoir quels étaient leurs projets pour nos langues. Le premier a avoir répondu est le chef de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon et ses réponses ne surprendront pas les connaisseurs de la question. Primauté absolue du français,

Langues régionales. Une plainte déposée à l’ONU contre les discriminations de l’État français

L’ONU peut-elle sauver les langues régionales de France ? Le Réseau européen pour l’égalité linguistique compte en tous cas sur l’aide de l’organisation : il a fait parvenir une lettre d’allégation au rapporteur spécial sur les questions relatives aux minorités. Pour quelles issues possibles ? Langues régionales : l’ONU saisie contre l’État français Ce n’est pas un scoop : l’avenir

Yannick Kerlogot : que dit le rapport sur les langues régionales ?

Yannick Kerlogot : que dit le rapport sur les langues régionales ? Interview par Eric Pinault sur le plateau de France 3 Bretagne le 22 juillet 2021 Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d’Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation. Il écope d’une peine de prison avec sursis et d’une inéligibilité de trois ans. Mustapha Laabid condamné définitivement Est-ce le dernier épisode du feuilleton judiciaire concernant le député LREM de Rennes Mustapha Laabid ? La Cour de cassation a finalement rejeté

catalogne_quo_vadis

Langues régionales. Retour sur la manifestation pour le catalan à Perpignan

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France ce samedi 29 mai contre la censure de certains articles de la loi Molac par le Conseil constitutionnel. 10 000 pour le Pays-Basque (6000 selon la préfecture), 10 000 en Bretagne (6000 selon la préfecture), 200 à Bastia, 200 en Alsace où le président de la région Grand Est, Jean Rottner (LR),

Censure de la loi Molac, victoire des anywhere

Le vendredi 21 mai 2021 le Conseil constitutionnel, saisi par une soixantaine de parlementaires suite à l’adoption le 8 avril 2021 de la la loi Molac relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, à rendu sa décision (n°2021-818 DC 21 mai 2021). Le Conseil constitutionnel a décidé de rendre non conforme à la Constitution les

E-pelec’h e vo manifestet evit ar yezhoù rannvro disadorn a zeu ?

Disadorn a zeu e vo manifestet en holl rannvroioù pe dost evit ar yezhoù rannvro. Met e-pelec’h e vo manifestadegoù hag evit peseurt yezh pe yezhoù ? BREIZH : Gwengamp. Ti-Gar. 1e30 GM. Evit ar brezhoneg hag ar gallaoueg. OKITANIA : Aix-en-Provence. Ostau de Provença. 10e30. Evit an okitaneg OKITANIA : Limoges. Rectorat. 11E00. Evit an okitaneg OKITANIA : Sommières. Pont Sommières. 11e45. Evit an

molac

Langues régionales et réaction d’E. Macron. Pour Paul Molac, « une révision constitutionnelle s’impose »

Suite à la prise de position du Président de la République sur la décisions du Conseil Constitutionnel de censurer la loi Molac sur les langues régionales, ce dernier vient de réagir en adressant un communiqué à la presse, réclamant une révision constitutionnelle. Voici le communiqué dans son intégralité ci-dessous : A la suite de la décision du Conseil constitutionnel du

Langues régionales. Pour E. Macron « Les langues de France sont un trésor national »

Le Président de la République Emmanuel Macron tente d’éteindre le feu qui couve au sujet des langues régionales et demande « de trouver les moyens de garantir la transmission de cette diversité linguistique dans le respect des cadres pédagogiques » dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Les langues de France sont un trésor national. Toutes, qu’elles soient issues de nos

Le_honzec_BI

Langues régionales, et si pour une fois le salut venait de l’Europe ?

Jean-Pierre DOEUFF, tête de liste des Côtes d’Armor pour La Bretagne en héritage, nous adresse une tribune au sujet des Langues régionales, tribune d’actualité suite aux attaques du Conseil Constitutionnel contre nos langues, et qui fait écho aux déclarations récentes de Paul Molac. Nous la reproduisons ci-dessous. En juin 1992, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a adopté

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

Fabien Roussel et les langues régionales : l’art de botter en touche

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Fabien Roussel, le candidat du Parti Communiste Français livre son sentiment sur la question. Et dans ce texte, Fabien Roussel n’aborde aucune question de fond (ratification de la charte européenne des langues régionales, co-officialité, immersion)

Jean Lassalle et les langues régionales : le seul à être légitime !

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Jean Lassalle, le candidat ruraliste a été parmi l’un des premiers à répondre. Le (court) texte de son équipe ne livre hélas pas grand chose sur la volonté de « Jan de Lassala » (son pseudo quand

poutou

Poutou et les langues régionales : le candidat le plus volontariste

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Philippe Poutou, le candidat du NPA livre son sentiment sur la question. Et dans ce court texte, il apparaît clairement que malgré les désaccords que tout un chacun peut avoir avec le candidat trotskyste, ce

Jean-Luc Mélenchon et les langues régionales : « non à la co-officialité, il n’y a pas un breton mais cinq »

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Jean-Luc Mélenchon, le candidat LFI livre, dans un long texte, son sentiment sur la question. Et certaines réponses sont pour le moins… étonnantes ! 1/ La censure partielle de la loi Molac en mai 2021

Yannick Jadot

Yannick Jadot et les langues régionales : Oui à la ratification, oui à la co-officialité

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle concernant leur projet en faveur des langues régionales. Yannick Jadot, le candidat EELV a été parmi l’un des premiers à répondre. Son texte en intégralité, rédigé dans une écriture inclusive à vous couper toute envie de le lire (et pas respectueuse, pour le

Pécresse et les langues régionales : Non à la ratification, non à la coofficialité mais oui à quelques avancées

Le collectif « Pour que vivent nos langues » (régionales) a envoyé un questionnaire aux candidats à la présidentielle quant à leur projet en faveur des langues régionales. Valérie Pécresse, la candidate LR a été parmi l’une des premières à répondre. Son texte en intégralité : Réponse de Valérie Pécresse au questionnaire du collectif « Pour que vivent nos langues » La

Jean-Luc Mélenchon contre l’unité de la langue bretonne !

Le collectif « Pour que vivent nos langues » consacré aux langues dites « régionales » a écrit aux candidats à la présidence de la République pour savoir quels étaient leurs projets pour nos langues. Le premier a avoir répondu est le chef de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon et ses réponses ne surprendront pas les connaisseurs de la question. Primauté absolue du français,

Langues régionales. Une plainte déposée à l’ONU contre les discriminations de l’État français

L’ONU peut-elle sauver les langues régionales de France ? Le Réseau européen pour l’égalité linguistique compte en tous cas sur l’aide de l’organisation : il a fait parvenir une lettre d’allégation au rapporteur spécial sur les questions relatives aux minorités. Pour quelles issues possibles ? Langues régionales : l’ONU saisie contre l’État français Ce n’est pas un scoop : l’avenir

Yannick Kerlogot : que dit le rapport sur les langues régionales ?

Yannick Kerlogot : que dit le rapport sur les langues régionales ? Interview par Eric Pinault sur le plateau de France 3 Bretagne le 22 juillet 2021 Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Rennes. Le député Mustapha Laabid (LREM) définitivement condamné pour abus de confiance

Le député de la première circonscription d’Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid (LREM) a été définitivement condamné par la Cour de cassation. Il écope d’une peine de prison avec sursis et d’une inéligibilité de trois ans. Mustapha Laabid condamné définitivement Est-ce le dernier épisode du feuilleton judiciaire concernant le député LREM de Rennes Mustapha Laabid ? La Cour de cassation a finalement rejeté

catalogne_quo_vadis

Langues régionales. Retour sur la manifestation pour le catalan à Perpignan

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en France ce samedi 29 mai contre la censure de certains articles de la loi Molac par le Conseil constitutionnel. 10 000 pour le Pays-Basque (6000 selon la préfecture), 10 000 en Bretagne (6000 selon la préfecture), 200 à Bastia, 200 en Alsace où le président de la région Grand Est, Jean Rottner (LR),

Censure de la loi Molac, victoire des anywhere

Le vendredi 21 mai 2021 le Conseil constitutionnel, saisi par une soixantaine de parlementaires suite à l’adoption le 8 avril 2021 de la la loi Molac relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, à rendu sa décision (n°2021-818 DC 21 mai 2021). Le Conseil constitutionnel a décidé de rendre non conforme à la Constitution les

E-pelec’h e vo manifestet evit ar yezhoù rannvro disadorn a zeu ?

Disadorn a zeu e vo manifestet en holl rannvroioù pe dost evit ar yezhoù rannvro. Met e-pelec’h e vo manifestadegoù hag evit peseurt yezh pe yezhoù ? BREIZH : Gwengamp. Ti-Gar. 1e30 GM. Evit ar brezhoneg hag ar gallaoueg. OKITANIA : Aix-en-Provence. Ostau de Provença. 10e30. Evit an okitaneg OKITANIA : Limoges. Rectorat. 11E00. Evit an okitaneg OKITANIA : Sommières. Pont Sommières. 11e45. Evit an

molac

Langues régionales et réaction d’E. Macron. Pour Paul Molac, « une révision constitutionnelle s’impose »

Suite à la prise de position du Président de la République sur la décisions du Conseil Constitutionnel de censurer la loi Molac sur les langues régionales, ce dernier vient de réagir en adressant un communiqué à la presse, réclamant une révision constitutionnelle. Voici le communiqué dans son intégralité ci-dessous : A la suite de la décision du Conseil constitutionnel du

Langues régionales. Pour E. Macron « Les langues de France sont un trésor national »

Le Président de la République Emmanuel Macron tente d’éteindre le feu qui couve au sujet des langues régionales et demande « de trouver les moyens de garantir la transmission de cette diversité linguistique dans le respect des cadres pédagogiques » dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Les langues de France sont un trésor national. Toutes, qu’elles soient issues de nos

Le_honzec_BI

Langues régionales, et si pour une fois le salut venait de l’Europe ?

Jean-Pierre DOEUFF, tête de liste des Côtes d’Armor pour La Bretagne en héritage, nous adresse une tribune au sujet des Langues régionales, tribune d’actualité suite aux attaques du Conseil Constitutionnel contre nos langues, et qui fait écho aux déclarations récentes de Paul Molac. Nous la reproduisons ci-dessous. En juin 1992, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a adopté

À LA UNE

Pascal Roignau : « Le Drone Soccer s’apparente au Quidditch de la saga Harry Potter » [Interview]
Tour de France 2022. Monopoly sort une édition spéciale cyclisme
L'expo « pleine de bon goût » d'Osez le Féminisme au lycée catholique Saint-Félix La Salle
Pologne. Adam Starski, journaliste : « Nous voulons plus de troupes américaines ou de l'OTAN sur notre territoire. » [Interview]

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !