Étiquette : langues régionales

Langues régionales. Pour E. Macron « Les langues de France sont un trésor national »

Le Président de la République Emmanuel Macron tente d’éteindre le feu qui couve au sujet des langues régionales et demande « de trouver les moyens de garantir la transmission de cette diversité linguistique dans le respect des cadres pédagogiques » dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Les langues de France sont un trésor national. Toutes, qu’elles soient issues de nos

Le_honzec_BI

Langues régionales, et si pour une fois le salut venait de l’Europe ?

Jean-Pierre DOEUFF, tête de liste des Côtes d’Armor pour La Bretagne en héritage, nous adresse une tribune au sujet des Langues régionales, tribune d’actualité suite aux attaques du Conseil Constitutionnel contre nos langues, et qui fait écho aux déclarations récentes de Paul Molac. Nous la reproduisons ci-dessous. En juin 1992, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a adopté

Anvioù nevez evit Norvej

Div langach a zo ofisiel e Norvej : ar bokmål hag an nynorsk. N’eo ket div yezh disheñvel, daou standard eus an hevelep yezh ne lavaran ket. Gant 85-90% eus an norvejerien e vez implijet ar standard bokmål tra ma vez implijet an nynorsk gant 10-15% eus an dud, dreist-holl war ar maez e mervent ar vro. Alese ez eus daou

Loi Molac et langues régionales. La liste des signataires du recours devant le Conseil Constitutionnel

Le 8 avril 2021, une majorité de députés du Parlement français adoptaient une proposition de loi relative à la « protection » et la « promotion » des langues régionales de France, initiée par le député morbihannais Paul Molac. Baptisée « loi Molac », elle prévoit un certain nombre de mesures dans deux grands domaines : en matière d’enseignement, l’accessibilité et le financement de la transmission des langues régionales à

Amoug a-enep al lezenn Molac : 10 kannad e-maez ar jeu

Pebezh furlukinerezh ! Abaoe m’eo bet savet klemm ouzh al lezenn Molac dirak ar c’huzul bonreizhel muioc’h-mui a gannaded a denn o sin diwar an amoug. Lod anezhe o deus klevet dre ar mediaoù e oa bet lakaet o sin war an destenn zoken ! D’an eur ma skrivomp ar pennad-mañ un dek bennak a gannaded (diwar ar 61 o deus savet

Emmanuelle Ménard : « Les langues régionales sont constitutives de nos racines » [Interview]

C’est ce qu’on appel être mauvais perdant : Plus de 60 députés de la majorité LREM viennent en effet cette semaine, juste avant la publication de la loi au journal officiel, de déposer un recours devant le Conseil constitutionnel contre la loi sur les Langues régionales, qui a été adoptée en deuxième lecture à une large majorité à l’Assemblée nationale,

Loi sur les langues régionales : retour sur une journée historique

La défense de cette loi a l’assemblée en deuxième lecture avait visiblement été préparée minutieusement par Paul Molac. Fort de ses expériences passées, celui-ci s’était assuré du soutien d’un plus grand nombre de députés à travers le tissu associatif autour des langues régionales mais aussi à travers une astucieuse préparation d’artillerie sur les réseaux sociaux. Après un premier passage à

Loi sur les langues régionales : l’immersion dans le public et le forfait scolaire adoptés

Ce jeudi matin, les députés examinent en deuxième lecture la proposition de loi sur les langues régionales. Un des principaux articles instaurant l’enseignement immersif faisait l’objet d’un amendement du gouvernement visant à le supprimer : il vient d’être rejeté. L’amendement gouvernemental visant à supprimer l’article 2 ter qui ouvre la voie à l’enseignement immersif en langue régionale dans l’enseignement public

Langues régionales. Une pétition en ligne avant le vote du 8 avril à l’Assemblée nationale [Vidéo]

La deuxième lecture visant à examiner la proposition de loi sur les langues régionales aura lieu ce jeudi 8 avril à l’Assemblée nationale. Si le député Paul Molac se montre optimiste, son enthousiasme n’est pas partagé par tout le monde en Bretagne. Une pétition en ligne a par ailleurs été lancée par le collectif « Pour que vivent nos langues

Danvez-lezenn Molac spurjet (dija) gant ar bodad !

Hiziv d’an 31 a viz meurzh eo bet ensellet an danvez-lezenn Molac war ar yezhoù rannvro gant bodad ar parlamant. Degemeret eo bet an danvez-lezenn met cheñchamantoù zo enni : miret eo bet ar soubidigezh er publik met dilemet eo bet ar mellad diwar-benn ar skodennoù-skol evit ar skolioù kevredigezhel (da lavaret eo Diwan, Ikastolak, Calendretas, …). Gant kumunioù zo ne

Proposition de loi sur les langues régionales : les parlementaires vont-ils saisir une occasion historique ?

La proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, portée par le député du Morbihan Paul Molac, revient  début avril à l’Assemblée nationale pour une seconde lecture. En première lecture, cette proposition de loi avait été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale le 13 février 2020 non sans avoir été vidée de sa

Peseurt dazont evit ar yezhoù rannvro e Bro-Frañs ?

Setu ur video-brezegenn hag a vo dedennus hep mar ebet : « Yezhoù rannvro e Bro-Frañs. Penaos emañ an traoù, peseurt dazont evito ? ». Dilun a za e vo dalc’het war internet (22 a viz c’hwevrer) adal 6e30 GM. Frédérique Espagnac, anezhi senedourez PS euskarad a gemero perzh er brezegenn. Anavezet eo abaoe pell evit difenn an euskareg hag ar brizonidi bolitikel euskarad

Langues régionales. Le Sénat adopte une proposition de loi sans envergure

La proposition de loi sur la « Protection patrimoniale et promotion des langues régionales » portée par le député breton Paul Molac a été débattue au Sénat le 10 décembre dernier. Qu’en retenir ? Langues régionales : une (petite) victoire… Paul Molac, député du Morbihan membre du groupe Libertés et territoires, aura-t-il bataillé en vain ? Sa proposition de loi

Corse

Langues régionales. Une délégation corse au Pays Basque pour s’inspirer de l’enseignement immersif

L’enseignement immersif au Pays basque inspire la Corse, dont une délégation s’est rendue à Bayonne pour étudier le fonctionnement des écoles associatives de la fédération Seaska. Avec l’idée de faire pareil, ou presque, sur l’île de Beauté. Réussite d’un modèle au Pays basque Nord Si le modèle d’enseignement immersif en langue basque suscite des réticences de la part de l’Éducation

basque

Pays Basque. Face à l’hostilité du rectorat, la bataille s’engage autour d’une classe immersive

Dans les Pyrénées-Atlantiques, au Pays basque français, une bataille est engagée entre le rectorat de Bordeaux et les élus d’une communauté d’agglomération autour de l’ouverture d’une classe immersive en langue basque. Le rectorat hostile à l’enseignement du basque Enseigner le basque à Saint-Pierre-d’Irube (Pyrénées-Atlantiques), voilà une idée qui n’est pas pour plaire au rectorat de Bordeaux. La rectrice d’académie a

« Pour que vivent nos langues ». 100 Parlementaires soutiennent l’initiative en faveur des langues régionales

Le collectif « Pour Que Vivent Nos Langues », qui regroupe 100 élus et parlementaires, vient d’envoyer une lettre à l’attention du Président de la République, Emmanuel Macron, afin d’interpeller sur l’enseignement, la transmission, l’apprentissage des langues régionales en France. Retrouvez la lettre ci-dessous ainsi que la liste des signataires. Monsieur le Président de la République, Notre collectif représente les

Langues régionales : Paul Molac et son collectif dénoncent « l’œuvre de destruction » de l’État français

À l’initiative du député breton Paul Molac, un nouveau collectif pour défendre les langues régionales a vu le jour. Une manifestation est prévue le 30 novembre prochain à Paris tandis que l’État français fait preuve de toujours autant de mauvaise volonté sur la question. « Pour Que Vivent Nos Langues » Encore une vaine initiative pour tenter de sauver les

Panneau_bilingue-carentoir

Vern-sur-seiche (35). Conférence : Pourquoi apprendre les langues régionales à l’école ?

La Ville de Vern-sur-Seiche a fait appel à Laurent Gajo, professeur à l’université de Genève, pour animer une conférence sur le plurilinguisme et ses enjeux éducatifs et pour répondre à la question : Pourquoi apprendre les langues régionales à l’école ? Dans cette conférence, il sera question des fonctions fondamentales de la langue : celles de communication, de représentation, d’ancrage mais aussi

Langues régionales. Pour E. Macron « Les langues de France sont un trésor national »

Le Président de la République Emmanuel Macron tente d’éteindre le feu qui couve au sujet des langues régionales et demande « de trouver les moyens de garantir la transmission de cette diversité linguistique dans le respect des cadres pédagogiques » dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux. Les langues de France sont un trésor national. Toutes, qu’elles soient issues de nos

Le_honzec_BI

Langues régionales, et si pour une fois le salut venait de l’Europe ?

Jean-Pierre DOEUFF, tête de liste des Côtes d’Armor pour La Bretagne en héritage, nous adresse une tribune au sujet des Langues régionales, tribune d’actualité suite aux attaques du Conseil Constitutionnel contre nos langues, et qui fait écho aux déclarations récentes de Paul Molac. Nous la reproduisons ci-dessous. En juin 1992, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a adopté

Anvioù nevez evit Norvej

Div langach a zo ofisiel e Norvej : ar bokmål hag an nynorsk. N’eo ket div yezh disheñvel, daou standard eus an hevelep yezh ne lavaran ket. Gant 85-90% eus an norvejerien e vez implijet ar standard bokmål tra ma vez implijet an nynorsk gant 10-15% eus an dud, dreist-holl war ar maez e mervent ar vro. Alese ez eus daou

Loi Molac et langues régionales. La liste des signataires du recours devant le Conseil Constitutionnel

Le 8 avril 2021, une majorité de députés du Parlement français adoptaient une proposition de loi relative à la « protection » et la « promotion » des langues régionales de France, initiée par le député morbihannais Paul Molac. Baptisée « loi Molac », elle prévoit un certain nombre de mesures dans deux grands domaines : en matière d’enseignement, l’accessibilité et le financement de la transmission des langues régionales à

Amoug a-enep al lezenn Molac : 10 kannad e-maez ar jeu

Pebezh furlukinerezh ! Abaoe m’eo bet savet klemm ouzh al lezenn Molac dirak ar c’huzul bonreizhel muioc’h-mui a gannaded a denn o sin diwar an amoug. Lod anezhe o deus klevet dre ar mediaoù e oa bet lakaet o sin war an destenn zoken ! D’an eur ma skrivomp ar pennad-mañ un dek bennak a gannaded (diwar ar 61 o deus savet

Emmanuelle Ménard : « Les langues régionales sont constitutives de nos racines » [Interview]

C’est ce qu’on appel être mauvais perdant : Plus de 60 députés de la majorité LREM viennent en effet cette semaine, juste avant la publication de la loi au journal officiel, de déposer un recours devant le Conseil constitutionnel contre la loi sur les Langues régionales, qui a été adoptée en deuxième lecture à une large majorité à l’Assemblée nationale,

Loi sur les langues régionales : retour sur une journée historique

La défense de cette loi a l’assemblée en deuxième lecture avait visiblement été préparée minutieusement par Paul Molac. Fort de ses expériences passées, celui-ci s’était assuré du soutien d’un plus grand nombre de députés à travers le tissu associatif autour des langues régionales mais aussi à travers une astucieuse préparation d’artillerie sur les réseaux sociaux. Après un premier passage à

Loi sur les langues régionales : l’immersion dans le public et le forfait scolaire adoptés

Ce jeudi matin, les députés examinent en deuxième lecture la proposition de loi sur les langues régionales. Un des principaux articles instaurant l’enseignement immersif faisait l’objet d’un amendement du gouvernement visant à le supprimer : il vient d’être rejeté. L’amendement gouvernemental visant à supprimer l’article 2 ter qui ouvre la voie à l’enseignement immersif en langue régionale dans l’enseignement public

Langues régionales. Une pétition en ligne avant le vote du 8 avril à l’Assemblée nationale [Vidéo]

La deuxième lecture visant à examiner la proposition de loi sur les langues régionales aura lieu ce jeudi 8 avril à l’Assemblée nationale. Si le député Paul Molac se montre optimiste, son enthousiasme n’est pas partagé par tout le monde en Bretagne. Une pétition en ligne a par ailleurs été lancée par le collectif « Pour que vivent nos langues

Danvez-lezenn Molac spurjet (dija) gant ar bodad !

Hiziv d’an 31 a viz meurzh eo bet ensellet an danvez-lezenn Molac war ar yezhoù rannvro gant bodad ar parlamant. Degemeret eo bet an danvez-lezenn met cheñchamantoù zo enni : miret eo bet ar soubidigezh er publik met dilemet eo bet ar mellad diwar-benn ar skodennoù-skol evit ar skolioù kevredigezhel (da lavaret eo Diwan, Ikastolak, Calendretas, …). Gant kumunioù zo ne

Proposition de loi sur les langues régionales : les parlementaires vont-ils saisir une occasion historique ?

La proposition de loi relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, portée par le député du Morbihan Paul Molac, revient  début avril à l’Assemblée nationale pour une seconde lecture. En première lecture, cette proposition de loi avait été adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale le 13 février 2020 non sans avoir été vidée de sa

Peseurt dazont evit ar yezhoù rannvro e Bro-Frañs ?

Setu ur video-brezegenn hag a vo dedennus hep mar ebet : « Yezhoù rannvro e Bro-Frañs. Penaos emañ an traoù, peseurt dazont evito ? ». Dilun a za e vo dalc’het war internet (22 a viz c’hwevrer) adal 6e30 GM. Frédérique Espagnac, anezhi senedourez PS euskarad a gemero perzh er brezegenn. Anavezet eo abaoe pell evit difenn an euskareg hag ar brizonidi bolitikel euskarad

Langues régionales. Le Sénat adopte une proposition de loi sans envergure

La proposition de loi sur la « Protection patrimoniale et promotion des langues régionales » portée par le député breton Paul Molac a été débattue au Sénat le 10 décembre dernier. Qu’en retenir ? Langues régionales : une (petite) victoire… Paul Molac, député du Morbihan membre du groupe Libertés et territoires, aura-t-il bataillé en vain ? Sa proposition de loi

Corse

Langues régionales. Une délégation corse au Pays Basque pour s’inspirer de l’enseignement immersif

L’enseignement immersif au Pays basque inspire la Corse, dont une délégation s’est rendue à Bayonne pour étudier le fonctionnement des écoles associatives de la fédération Seaska. Avec l’idée de faire pareil, ou presque, sur l’île de Beauté. Réussite d’un modèle au Pays basque Nord Si le modèle d’enseignement immersif en langue basque suscite des réticences de la part de l’Éducation

basque

Pays Basque. Face à l’hostilité du rectorat, la bataille s’engage autour d’une classe immersive

Dans les Pyrénées-Atlantiques, au Pays basque français, une bataille est engagée entre le rectorat de Bordeaux et les élus d’une communauté d’agglomération autour de l’ouverture d’une classe immersive en langue basque. Le rectorat hostile à l’enseignement du basque Enseigner le basque à Saint-Pierre-d’Irube (Pyrénées-Atlantiques), voilà une idée qui n’est pas pour plaire au rectorat de Bordeaux. La rectrice d’académie a

« Pour que vivent nos langues ». 100 Parlementaires soutiennent l’initiative en faveur des langues régionales

Le collectif « Pour Que Vivent Nos Langues », qui regroupe 100 élus et parlementaires, vient d’envoyer une lettre à l’attention du Président de la République, Emmanuel Macron, afin d’interpeller sur l’enseignement, la transmission, l’apprentissage des langues régionales en France. Retrouvez la lettre ci-dessous ainsi que la liste des signataires. Monsieur le Président de la République, Notre collectif représente les

Langues régionales : Paul Molac et son collectif dénoncent « l’œuvre de destruction » de l’État français

À l’initiative du député breton Paul Molac, un nouveau collectif pour défendre les langues régionales a vu le jour. Une manifestation est prévue le 30 novembre prochain à Paris tandis que l’État français fait preuve de toujours autant de mauvaise volonté sur la question. « Pour Que Vivent Nos Langues » Encore une vaine initiative pour tenter de sauver les

Panneau_bilingue-carentoir

Vern-sur-seiche (35). Conférence : Pourquoi apprendre les langues régionales à l’école ?

La Ville de Vern-sur-Seiche a fait appel à Laurent Gajo, professeur à l’université de Genève, pour animer une conférence sur le plurilinguisme et ses enjeux éducatifs et pour répondre à la question : Pourquoi apprendre les langues régionales à l’école ? Dans cette conférence, il sera question des fonctions fondamentales de la langue : celles de communication, de représentation, d’ancrage mais aussi

À LA UNE

Italie. Giorgia Meloni (Fratelli d'Italia), en tête desintentions de vote pour les législatives de septembre, s'adresse aux Français
Côtes d'Armor. Sécheresse : de nouvelles restrictions d'eau et l'accès aux forêts interdit
A la découverte des Saints Bretons. Le 11 août, c'est la Saint Ergat
Nantes brûle-t-il ? Le panache noir sur la ville était un feu sur la prairie de Mauves

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !