Nantes : le chantier du tramway à Commerce avance jour et nuit

A LA UNE

21/07/2016 – 06H45 Nantes (Breizh-info.com) – Depuis le début de l’été, le cœur de Nantes, près de la Place du Commerce, est transformé en ruche vibrionnante. Près de cent ouvriers – accompagnés de 20 à 30 personnels d’encadrement – travaillent jour et nuit sur le chantier de l’amélioration du cœur du réseau du tramway, des stations Commerce sur les lignes 1 et 2-3 aux caténaires, en passant par la réfection des rails, des aiguillages et de la signalisation.

Mardi 12 juillet, une lourde tâche – au sens littéral du terme – a été accomplie. Le croisillon central des lignes 1, 2 et 3 a été remplacé, à savoir deux croisillons de 7 tonnes au point névralgique de la capitale bretonne, là où tous les flux du réseau se croisent. Les deux éléments ont été ramenés en convoi exceptionnel depuis Reichshoffen, en Alsace, où ils ont été fabriqués sur mesure. « Les anciens croisillons étaient complètement usés », commente un ouvrier.

« Comme les rails. Bien sûr, on peut les recharger, c’est à dire remettre du métal là où ils s’usent, dans les gouges [la rainure sur le rail de tramway], dans les courbes etc. c’est même une opération d’entretien courante, mais là on est arrivé au bout. Il suffit de regarder les rails qu’on enlève, il leur manque 1 centimètre par rapport au rail neuf. Du reste, ils ont vingt-cinq ans ».

Un quart de siècle. C’est la durée que devront tenir – au moins – les installations qui seront faites cet été. Et elles sont nombreuses, les tâches que devront accomplir les hommes d’ETF et Colas Rail, les deux entreprises qui assurent ensemble le chantier, jusqu’au 28 août. Remplacer les rails depuis le début du cours Olivier de Clisson jusqu’à la zone d’aiguillage en bas de la rue de Feltre. Refaire les aiguillages à cet endroit, et autour du croisillon des tramways. Tirer une nouvelle caténaire – rougeoyante comme un feu d’été, elle a déjà été tirée par-dessus le croisillon, tandis que l’ancienne était déposée dans la nuit.

Constituer une nouvelle zone d’aiguillage entre la ligne 1 et la ligne 2, au sud-ouest du croisillon. Remplacer les aiguillages au nord-est du croisillon, en resserrant leur rayon et en en conservant un sur deux. Allonger la station Commerce des lignes 2 et 3 de 10 mètres vers le nord et 32 vers le sud, afin qu’elle puisse accueillir deux trams en même temps, tout en rénovant sa plateforme…

Pour finir dans les délais, le chantier ne s’arrête ni le jour ni la nuit. Tout le long de la journée, des ouvriers creusent, posent des câbles, enterrent, coupent – à la tronçonneuse s’il faut faire une coupure soignée, au chalumeau si elle est provisoire – ou soudent. Les soudures se font par aluminothermie, comme c’est fait sur les lignes à grande vitesse ;

les soudeurs utilisent pour cela des creusets jetables, sortes de haut-fourneaux miniatures. Le surplus de soudure est ensuite enlevé à la meuleuse. La nuit, c’est particulièrement impressionnant : sur le chantier éclairé à giorno, au milieu des rails déposés (en vrac) et des rails nouveaux alignés au carré – même quand ils sont en courbe – des gerbes d’étincelles illuminent le cœur de Nantes ça et là. C’est la naissance, au milieu du vacarme, du tramway nouveau.

Louis-Benoit Greffe

Crédit photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés