tour_de_france

01/07/2017 – 06h00 Düsseldorf (Breizh-Info.com) – Le Tour de France 2017 débute ce samedi, avec une première étape qui verra les coureurs commencer un contre-la-montre plat réservé aux spécialistes de l’exercice, sur un parcours établi en Allemagne, à Düsseldorf (14 km).

Tour de France 2017. Le parcours détaillé étape par étape

La question pour cette édition, est de savoir si l’on va s’ennuyer allègrement, comme les dernières années, ou si cette Grande Boucle va nous réserver de belles surprises. Et il y’a des raisons d’y croire, voici pourquoi :

  • Parce que le Tour d’Italie a été exceptionnel cette année, et que les coureurs présents sur le Tour 2017 voudront faire encore mieux que ceux qui avaient fait du Giro leur point central de la saison.
  • Parce que le tracée du Tour de France parait moins difficile que les autres années, et sur le papier, moins vendeur. Seulement trois vraies arrivées au sommet. Des étapes qui apparaissent moins difficiles que les autres années. Et c’est bien pour cela qu’il faut s’attendre éventuellement à une surprise. Parce que lors de chaque édition présentée comme « l’édition de la mort », le public s’est en général profondément ennuyé ces dernières années, les coureurs ne répondant plus qu’aux oreillettes, qu’aux consignes des directeurs sportifs, et qu’à la stratégie d’équipe qui donne la part belle à ceux qui veulent défendre une deuxième ou une troisième place par rapport à ceux qui sont prêts à tout risquer sur une longue offensive.
  • Parce que sur le papier, les compositions d’équipe semblent moins costauds que les éditions précédentes. Alors certes, sont présents les Froome (qui semble moins fort que les années précédentes), Porte, Quintana, Aru, Contador, Pinot ou encore Yates, Fuglsang, Valverde. Mais leurs équipes semblent plus homogènes.

Tour de France 2017. La liste des coureurs engagés

L’équipe Wanty Groupe Gobert symbolise par ailleurs parfaitement une nouvelle forme de compétiteurs sur le Tour de France, puisqu’aucun des coureurs engagés n’a jamais participé à une grande boucle. Un pari osé, mais qui pourrait payer vu que les coureurs auront à coeur de se montrer tout au long des trois semaines de courses.

Du côté Français, le trio Barguil, Pinot, Bardet est attendu au tournant. Thomas Voeckler pourrait lui vouloir terminer sa carrière en beauté, par un feu d’artifice. Il y’a des étapes de baroudeurs qui sont clairement profilées pour lui. Nous verrons également si Arnaud Démarre confirme son excellent début de saison sur les sprints, et si Nacer Bouhanni tient le pavé. Alexis Vuillermoz aura un rôle d’équipier de Bardet, mais pourrait tirer son épingle du jeu en cas de défaillance de ce dernier. De son côté, Pierre Rolland, très en forme sur le Giro, pourrait également tenter d’accrocher une étape, dans une longue échappée « à la Virenque » dont il a le secret.

On risque toutefois de regretter l’absence d’Alaphilippe, blessé, qui avait crevé l’écran l’an passé et avec qui il faudra compter lors des prochaines années.

Il n’y a plus qu’à espérer que des Contador, des Aru, des Bardet ou des Fuglsang, voir des Meintjes ou des Chavez dynamitent le peloton – eux qui ne pourront pas compter sur des armada impressionnantes comme chez Sky ou chez Movistar. Il ne faut en tout cas pas espérer voir Quintana endosser ce rôle, lui qui se révèle chaque année qui passe peu offensif, ce qui est décevant quand on repense aux coureurs colombiens de l’ancienne équipe Kelme, qui se lançaient dans des chevauchées fantastiques .

Froome et Porte risquent de se livrer à un travail d’attente, de sape, parfaitement analysé via les ordinateurs, les tableaux de bord, les mesures sanguines, cardiaques, et toute la médecine et la science du sport actuel (est-ce encore du sport ?). Il faudra donc les bousculer.

Mais encore une fois, cette édition 2017 du Tour de France pourrait réserver son lot de surprises. C’est en tout cas ce qu’il faut se dire, pour se motiver, malgré les déceptions des années passées, à se déplacer sur les routes du Tour ou à suivre ces champions à la télévision, le temps d’un ou plusieurs après-midi d’été.

Que le plus offensif et le plus courageux gagne !

Un pronostic puisqu’il faut bien en faire un, en imaginant une surprise :

1 Fabio Aru . 2 Richie Porte. 3 Christopher Froome

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 Commentaires

  1. Pour que le Tour redevienne le tour, il suffirait qu’il fasse déjà le tour de la France comme par le passé, que les oreillettes soient supprimées ou réservées uniquement aux consignes de la direction de course, parce que parler dans son oreillette déconcentre le coureur et revient à téléphoner en conduisant ce qui est interdit et que cela occasionne beaucoup de chutes dans le peloton !!

    • D’accord avec vous,Gillic, le tour de France qui démarre hors de France est d’un ridicule accompli. Le bon sens se fait rare à notre époque !!!!!!

Comments are closed.