poterie_squat_rennes

28/08/2017 – 06h00 Nantes (Breizh-info.com) –  C’était difficile de nier l’évidence, l’ultra-gauche a donc avoué. Oui le squat de soudanais installés dans la maison des retraités pendant leurs vacances, c’est elle. Ce sont des militants d’ultra-gauche qui ont repéré la maison, sont entrés par effraction, l’ont occupée quelques jours sans attirer l’attention des voisins, puis y ont installé les clandestins soudanais. Ceux-ci ont d’ailleurs été relâchés dans la nature à peine 24h après leur interpellation dans le squat.

Mais attention : c’était une regrettable « erreur sur la cible », il y a des raisons humanitaires, les méchants ce sont les autorités qui ne déversent pas la corne d’abondance pour accueillir tous les migrants qui se présentent, ainsi s’épanche l’association DAL 44, une des vitrines  de l’ultra-gauche.

Au passage, Philippe Gallis, co-président du DAL 44, avoue « une dizaine de maisons abandonnées et locaux vides » occupés par « deux cent ou trois cent migrants à Nantes ». Auxuquels s’ajoutent encore 150 à 200 clandestins qui sont dans la rue, ou dorment dans des squats organisés par des compatriotes. Ainsi, les migrants issus du Maghreb qui multiplient vols à l’arraché et infractions à la législation sur les stupéfiants au centre de Nantes et de Rennes, voire Brest, et qui ne cessent de se déplacer et de changer d’identité, d’âge ou de nationalité au gré des villes et des interpellations.

On peut apprécier (ou non) l’ampleur de l’appel d’air provoqué à Nantes par l’action de l’ultra-gauche. En effet, fin 2015, 160 migrants clandestins étaient hébergés dans cinq squats gérés par des collectifs d’extrême-gauche, et encore à peu près autant étaient à la rue ou dans d’autres squats non militants.

LM

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 Commentaires

  1. je suis pour l interdiction de cette secte d ultras de gauche qui semen la pagaille partout en france en fraudant les lois en logeant des clandos ils sont en tort quand aux clandestins qu on les renvoie ds leurs pays d origine aux frais des dits pays ras le bol que notre pays soit devenu une poubelle quand a l ultra gauche tout ce petit monde doit passer devant la justice et seretrouver au frais peendant quelques decennies, ils y retrouveront leurs clients qui peupent nosp risons françaises

  2. Les squats donnent rarement lieu à des actions pénales ou civiles parce qu’il est difficile de trouver les auteurs principaux et pas efficient de s’en prendre aux bénéficiaires, qui sont dépourvus de moyens. Ici, on a des aveux publics, personnalisés et circonstanciés. Reste à voir si la justice fera son travail.

  3. Que le leader de ses irresponsables, Mélanchon vend son patrimoine de + 1 millions d’€ (déclaré lors des présidentielles)…afin de subvenir à ces nécessiteux !
    Que Nenni….la démagogie avant tout !
    La lie de notre société ..

  4. Les gauchistes pratiquent le  »racisme anti-Blancs »!
    En 1962:le maire(socialiste) de Marseille, Gaston Defferre, voulait  »jeter à la mer » les  »Français » non-musulmans,chassés de leur pays natal par les musulmans…les dockers cégétistes du port de Marseille, eux, jetaient, dans les eaux du port, les objets que les pauvres  »rapatriés » avaient arrachés des mains des égorgeurs du F.L.N…les gauchistes ont donné à une rue de notre capitale le nom de la  »poseuse de bombes du F.L.N. » qui a tué des dizaines de  »civils innocents », les gauchistes ont aussi donné le nom d’un lâche-collabo qui était  »porteur de valise du F.L.N. » à une rue de Paris.. les gauchistes ont  »aidé » les musulmans à tuer nos soldats, à éventrer des femmes, à brûler vifs les harkis désarmés, etc ..etc…

Comments are closed.