Métier d’aide-soignant(e). Les inscriptions pour suivre la formation ont débuté le 15 avril 2020 en Bretagne

aide_soignant

Le dépôt de dossiers de candidature pour entrer en formation d’aide-soignant(e) en Bretagne débute le 15 avril 2020 pour se clôturer le 25 mai 2020 (minuit). En Bretagne, 1 230 places réparties sur 29 instituts de formation (IFAS) sont à pourvoir pour la rentrée de 2020. La formation, qui débutera en septembre 2020, se déroule sur une période de 10 mois, à l’issue de laquelle le taux d’emploi approche les 90 % (avec malheureusement, des salaires très bas par rapport aux disponibilités et au travail demandés).

Dépôt d’un dossier de candidature pour entrer en formation

Auparavant accessible par concours, le mode de sélection se fera désormais par dossier et entretiens, sauf pour la rentrée de septembre 2020. En effet, dans le contexte exceptionnel de la crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19, la sélection se fera à partir du seul examen d’un dossier déposé auprès d’un Institut de formation (IFAS). La Bretagne compte 1 230 places de formation réparties sur 29 IFAS.

Constitution du dossier d’inscription

La liste des documents nécessaires à la constitution du dossier de candidature ainsi que la liste des 29 instituts de formation de la région Bretagne sont accessibles sur le site internet de l’ARS Bretagne : www.bretagne.ars.sante.fr. Le dossier doit être envoyé auprès d’un IFAS au plus tard le 25 mai 2020.

La formation

La formation est accessible dès 17 ans et sans limite d’âge et sans conditions de diplôme. Elle se déroule sur 10 mois en alternance et avec un suivi personnalisé des formateurs. À noter que la région Bretagne peut assurer une prise en charge financière de la formation

Le métier d’aide-soignant(e)

Il peut s’exercer dans des milieux professionnels variés (établissement de santé, établissement pour personnes âgées ou à domicile), au sein d’une équipe pluri-professionnelle et auprès de différents publics. L’aide-soignant(e) assure auprès des patients des soins d’hygiène et de confort. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. Il accompagne la personne dans les activités de la vie quotidienne et contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie. Des évolutions de carrière sont possibles après quelques années d’expérience. Des passerelles existent pour se former à d’autres métiers.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS