Terrorisme médiatique. La BBC censure la chanson des Pogues, Fairytale of New York

A LA UNE

Mais jusqu’où va-t-on descendre en Occident dans le reniement de ce que nous-sommes et dans la terreur médiatique distillée la petite caste politico-médiatique au pouvoir ?

La première chaîne de radio de la BBC , radio d’Etat britannique, a annoncé sa décision de censurer certaines de ses paroles de la chanson mythique Fairytale of New York, signée des irlandais de The Pogues.

Une chanson chantée dans tous les pubs d’Angleterre et d’Irlande (pour ne citer que ces deux pays) depuis 1988, et la sortie de l’album If I Should Fall from Grace with God.

La BBC anglaise a décidé de censurer deux mots, l’insulte «slut» (salope) et le mot «faggot» («pédé»).

Le premier, jugé trop «offensant» et remplacé par un bip. Le second, «homophobe», remplacé au montage par le mot «haggard» (qui pourrait se traduire par «ravagé»).

La BBC, radio et télévision d’Etat totalement gangrénée par le politiquement correct made in England, a expliqué : « Nous savons que cette chanson est considérée comme un classique de Noël, et nous continuerons à la diffuser cette année. (…) Notre station de radio a des auditeurs plus jeunes que la moyenne. Ils pourraient être offensés par le langage grossier, en particulier pendant les fêtes.»

Chez Breizh-info, nous adressons un énorme bras d’honneur à ces nouveaux censeurs Outre-Manche, et nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir la chanson mythique des Pogues, Slut et Faggot inclus. Et comme on dit chez eux, « Fuck You BBC ! ».

Les paroles :

It was Christmas Eve babe
In the drunk tank
An old man said to me, won’t see another one
And then he sang a song
The Rare Old Mountain Dew
I turned my face away
And dreamed about you
Got on a lucky one
Came in eighteen to one
I’ve got a feeling
This year’s for me and you
So happy Christmas
I love you baby
I can see a better time
When all our dreams come true
They’ve got cars big as bars
They’ve got rivers of gold
But the wind goes right through you
It’s no place for the old
When you first took my hand
On a cold Christmas Eve
You promised me
Broadway was waiting for me
You were handsome
You were pretty
Queen of New York City
When the band finished playing
They howled out for more
Sinatra was swinging
All the drunks they were singing
We kissed on a corner
Then danced through the night
The boys of the NYPD choir
Were singing Galway Bay
And the bells were ringing out
For Christmas day
You’re a bum
You’re a punk
You’re an old slut on junk
Lying there almost dead on a drip in that bed
You scumbag, you maggot
You cheap lousy faggot
Happy Christmas your arse
I pray God it’s our last
The boys of the NYPD choir
Still singing Galway Bay
And the bells are ringing out
For Christmas day
I could have been someone
Well so could anyone
You took my dreams from me
When I first found you
I kept them with me babe
I put them with my own
Can’t make it all alone
I’ve built my dreams around you
The boys of the NYPD choir
Still singing Galway Bay
And the bells are ringing out
For Christmas day

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

1 COMMENTAIRE

  1. ÉNORME cette censure. Il ya donc les « vilains mots » et les « gentils mots ».
    On pourrait encore interdire « putain, bordel, couille, enculé, enfoiré, pétasse, pute, merde, con, chier, chiasse….. »
    Par contre, de jolis mots nouveaux sont HAUTEMENT RECOMMANDÉS par le député LREM Rémy Rebeyrotte qui a salué la grande poétesse française Aya Nakamura à l’Assemblée nationale pour son remarquable travail sur la langue française. Des mots comme « pookie » ou « pookave » « catchana » « tip-pe » « tchouffer » …. entreront peut-être dans le dictionnaire.
    Des mots que l’on comprend facilement, de toute évidence !.. Des mots issus de divers langages exotiques provenant d’autres continents, qui enrichissent la langue et qui sont pour les petis grimauds de l’école publique un merveilleux apprentissage du français…
    Qui décide que les mots sont beaux ou vilains, s’il faut les saluer ou les interdire ?
    Les censeurs de service ne manquent pas dans notre pays pour faire le ménage et rapeller à l’ordre !
    Qu’ils aillent tous CHIER et se faire ENCULER !..
    .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés