Opération de désarmement de la population : les gangs de la drogue de Nantes n’ont pas rendu les armes

Après une semaine d’opération recueil des armes et désarmement de la population – où les habitants de Loire-Atlantique pouvaient abandonner, sans poursuite, les armes détenues illégalement ou héritées aux commissariats de Nantes et Saint-Nazaire, et à la gendarmerie de Châteaubriant, 2392 armes ont été recueillies sur le département, et 30.000 munitions. Dans le détail, 1169 armes ont été récupérées à Nantes, 844 à Saint-Nazaire et 879 à Châteaubriant. Par ailleurs, 671 armes ont été régularisées auprès des services de l’Etat.

Dans le détail, selon un policier nantais, « ce sont surtout des armes de guerre héritées ou issues des parachutages à la Résistance qui ont été récupérées, et énormément de vieilles pétoires à silex, ou de chasse, dans les calibres courants – 12 et 16 principalement. On a eu aussi des baïonnettes, quelques grenades – souvenirs de tranchée ou de Résistance ».

En revanche, regrette cet autre policier nantais, « on n’a pas vu les gars de Bellevue, Malakoff ou du Breil nous poser leurs Kalachnikov. Cela dit, récupérer des Sten, des Luger et des Mauser via ce type d’opération évite de les retrouver sur les règlements de comptes après qu’elles ont été volées ou revendues par des gens qui n’y connaissent rien et ne savent qu’en faire. C’est donc un demi-succès ».

Louis Moulin

Crédit photo : Police nationale

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

12 réponses

  1. Je suis heureuse de voir que vous existez encore mais quoique ayant payé mon abonnement je ne reçois rien depuis plusieurs jours .

  2. Quelle Naïveté !
    Êtes vous surpris de voir nos concitoyens obéir mais pas les zones où l’état a perdu le contrôle ?
    Non, vous plaisantiez.
    Ce retrait nous propose d’être dans le noir et le froid cet hiver, sans connection des systèmes de sécurité a cause coupures d’électricité tout en ayant abandonné quelques moyens de defense.
    La guerre civile espagnole a eu lieu parce que le front populaire a distribué des armes.

  3. Pourquoi l’etat veut il desarmer la France? que craint il ? vu comment l’etat prend soin des francais sur la securité, qui les defendra devant la racaille avec leur fusils d’assaut ? il n’y a plus de police de proximité, en cas da manifestation les gendarme ries sont cadenassées ! soit disant c’est pour eviter que les Francais ne tuent leur voisin dans une dispute !!! cela fait 3 ans qu’ils nous prennent pour des brêles !!! ça suffit !

  4. la France des imbéciles… comment peut-on croire qu’l viendrait à l’esprit des malfrats de se séparer de leur gagne-pain?
    C’est une action purement démagogique, comme tout ce qui se passe en ce moment. On fait croire à la masse bêlante qu’on oeuvre pour la sécurité. Un peu comme si l’on envoyait nos pompiers ramasser les brindilles sur la plage pour prévenir les incendies en montagne.
    On ferait mieux d’avoir de vraies unités actives contre la vraie délinquance.
    En attendant, on bave et on pisse dans les violons

    1. Ce n’est pas la majorité bêlante qu’ils veulent protéger en collectant les armes, mais eux mêmes en cas de rébellion

  5. Belle photo! nos rues seront plus sûres! (rire!) après remise d’un révolver à percussion à poudre noire type Colt 1851 (vente et détention libre!) une antique ferraille à barillet (libre aussi) des Luger (en état de tir?) un P38… donc nous voilà tranquille. Lire que des fusils de chasse à silex (!!!) ont pu être abandonnés (!!!). Quel intérêt? sinon une opération de l’Etat qui ne présage rien de bon. Nos gouvernants ne veulent pas notre bien, ça se saurait après deux années de terrorisme sanitaire doublé du terrorisme climatique en marche. Le contrôle social, -autre nom de la tyrannie-, s’étend. « Nous sommes en guerre! » *Nous* (le pouvoir oligarchique) en guerre contre son propre peuple. On est mal Tintin, on est mal!

  6. On désarme une partie de la population, mais on laisse une certaine categorie avec des armes redoutables …..
    , vous avez compris ?

    1. Les bandes armées dans les cités sont les variables d’ajustement de la société, pendant qu’ils se tuent entre eux ça mange pas de pain et le gouvernement laisse faire. Tout comme le trafic de drogues crée une micro économie qui occupe une partie de la population des cités, pendant ce temps elle ne viendra pas contester la gouvernance. Vivre et laisser vivre. Une grande partie de la population suit en se plaignant de tout mais au moment de mettre son bulletin dans l’urne elle se dit que la gouvernance actuelle est tout de même préférable au risque de voir défiler des casques à pointe sur les Champs Elysées. Bande de pleutres incultes, ils n’ont pas fini de gémir et ils ignorent encore ce qui les attend dans un futur proche. Au final ils méritent qu’on les traite comme des animaux car…ce sont des veaux

  7. Que les gens sont bêtes obéir à des tartufes pareils. Je n’ai pas d’arme mais si j’en avais eu le macronor dictator pouvait se brosser, l’incapable de protéger la population et les gens sont si bêtes qu’ils ont obéi comme des moutons. Honte à ce gouvernement de pourritures et si les français se font trucider ils l’auront bien voulu même si les armes ramassées ne valaient pas grand chose elles pouvaient dissuader

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS