Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le BPC Vladivostok livré à la fin de la semaine?

24/11/2014 – 11H00 St-Nazaire(Breizh-info.com) – La France semble finalement s’acheminer vers le respect du contrat. Selon le média russe Vesti  et l’agence Interfax qui citent des sources diplomatiques et militaires, le BPC Vladivostok pourrait être transmis à la Russie le 27 novembre et il partirait alors pour le port militaire de Kronstadt, près de Saint-Pétersbourg, escorté par le navire-école Smolny.

Cependant, une source proche du dossier a précisé que “le 27  novembre reste une date provisoirement fixée, la décision finale appartenant toujours à François Hollande.” Le Vladivostok se trouve actuellement dans la forme-écluse Joubert et selon des sources concordantes les marins russes y ont transféré leurs affaires personnelles à partir du mercredi 19 novembre; jusqu’alors ils ne pouvaient le faire car les Français craignaient qu’ils ne s’en aillent avec le navire.

Par ailleurs la Russie a nommé le 21 novembre un responsable pour le transfert du premier Mistral en Russie; il s’agit du vice-amiral Aleksandr Fedotenkov, né en 1959 et qui a passé le gros de sa carrière dans la flotte sous-marine  soviétique puis russe. Tout un symbole. Même s’il a été probablement nommé car il était depuis 2009 commandant de la base navale de Saint-Pétersbourg.

Il faut avouer que la France n’a guère le choix. Inadaptés pour le Canada (ou n’importe quelle flotte occidentale) car exécutés selon les normes russes , trop chers pour l’OTAN  les BPC Mistrals ne peuvent être vendus qu’à la Russie. Par ailleurs la France aurait pu se retouver à payer d’énormes compensations – jusqu’à 10 milliards d’euros tout en perdant la confiance de partenaires internationaux, notamment pour de futurs contrats avec le Brésil, l’Inde ou la Chine. L’Inde a ainsi fait savoir début septembre qu’elle annulerait le contrat passé avec Dassault concernant la livraison de 126 Rafales pour 20 à 22 milliards de dollars si la France refusait de livrer les BPC Mistrals à la Russie.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

18 réponses à “Le BPC Vladivostok livré à la fin de la semaine?”

  1. shatula1 dit :

    У Франции два лица

  2. Leon with Moscow dit :

    Eh bien garcon, pataugeoire, bon appetite?
    Serrer la ceinture, biscuits secs avenir, armer votre chef Oland.
    Puisque vous la dépendance sur la politique étrangère des États-Unis, récolter les bénéfices.

  3. Igorek dit :

    Ca va!
    La France est prête à fermer le chantier naval, à payer une amende d’un montant de 10 milliards d’euros et envoyer des ouvriers dans la rue, en raison des sanctions américaines et politique amicale de l’UE vers la Russie?
    Désolé, mais la réputation de la France tombe plus bas, aussi loyal et fiable partenaire commercial.

  4. […] французов возможным угоном корабля. Россия назначила 21 ноября ответственным за передачу первого Mistral в […]

  5. alex dit :

    France ne résout rien.
    pour la France, il est tout au sujet du Département d’Etat américain

  6. OursParesseuxGraisses dit :

    Вот что может случиться, если вместо интересов своей страны пытаться соблюсти интересы заокеанского “дядюшки”.

  7. алексей dit :

    How to tell Vashenton because France would.

  8. Andrey dit :

    It seems like Fench learned nothing from the results of the 1812 campaign. It’s redicules for the greate contry like French to be an american slave.

  9. OursParesseuxGraisses dit :

    Очень жаль, что Премьер-министр Франции предпочитает блюсти интересы не своей страны, а её заокеанского “партнёра”.

    Потеря денег не так страшна, как потеря репутации. Сочувствую французам.

  10. Алексей dit :

    …Чем дальше в лес тем больше дров…

  11. Homa dit :

    Francuzy – amerikanskie podstilki! De Goll! Au! Gde ty! Pora spasat France!!!

  12. Neorix dit :

    Правильно сделали. Это обычные бандиты- шантажеры.

  13. […] from 20 to 22 billion dollars, if France refuses to supply" Mistral " to Russia. Source Le BPC Vladivostok livré à la fin de la semaine?› See More: India ready to cancel Rafale deal, if France refuses to supply" Mistr […]

  14. ebsa8 dit :

    Vu la vitesse à laquelle se casse la gueule le rouble, la France ferait mieux de vendre ces navires au plus vite avant que les russes ne soient en faillite ou revenus au néolithique… et si malencontreusement ils coulaient peu de temps après, coulés par des torpilles anonymes ou des mines égarées, cela ne serait que divine surprise. :)
    Oui à l’Europe fière, non à l’impérialisme étranger qu’il soit US, Russe ou Israelien…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

International

Eric Dénécé : « Les Français sont victimes de la propagande ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

International

La Russie dresse son bilan diplomatique pour l’année 2023 et évoque les perspectives en 2024

Découvrir l'article

International

L’Inde et la Russie signent un accord pour de nouvelles unités de production d’énergie nucléaire

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

L’Allemagne nationale-socialiste et l’Ukraine. Retour en bibliothèque (2)

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration extra-européenne. La Finlande ferme une partie de sa frontière avec la Russie après une hausse des arrivées de clandestins

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, International

Ukraine, Russie…Retour en bibliothèque

Découvrir l'article

International

Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) : la Russie s’en retire et rejoint les Etats-Unis et Israël

Découvrir l'article

International

Manuel Veiga Aldemira : « La technologie donne une seconde vie à de nombreux Ukrainiens, certains soldats sont même retournés au front »

Découvrir l'article

Sociétal

Ukraine : À la rencontre des combattants de Wagner – Le Zoom – Régis Le Sommier

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍