MLS : le football de demain se construit-il aux Etats-Unis ?

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Vous désespérez de retrouver la Ligue 1 et êtes en manque de football ? Vous aimez les championnats « exotiques » ? Vous êtes insomniaque ? La MLS est faite pour vous !

La MLS, un championnat qui progresse

La Major League Soccer ou MLS est le championnat de football professionnel d’Amérique du Nord. Le terme de soccer remplace celui de football, réservé de l’autre côté de l’atlantique au football américain.

Fondé en 1993, ce championnat voulait surfer sur l’effet « Coupe du Monde » puisque le Mondial 94 était organisé aux Etats-Unis. S’il fut pendant longtemps un championnat de seconde zone, il se développe peu à peu, est ambitieux, et accueille désormais des  joueurs de haut niveau.

S’il est âgé de 37 ans, Zlatan Ibrahimovic brille encore et fait le bonheur du Los Angeles Galaxy, le club le plus titré du pays avec 5 sacres en 24 ans.

Le géant suédois réalise encore des prouesses, comme l’a démontré le récent derby de Los Angeles lors duquel il a inscrit un triplé, chacun de ses buts étant un chef d’œuvre !

Lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs en 2018, il ne lui avait fallu que quelques secondes pour inscrire un but fantastique de plus de trente mètres.

L’ancienne vedette du PSG n’est pas le seul homme fort de la MLS, on peut notamment citer Carlos Vela, buteur mexicain du Los Angeles FC, l’autre club de la ville californienne, mais aussi Luciano Acosta, courtisé par Paris l’hiver dernier, ou encore Josef Martínez, vénézuélien de 26 ans désigné meilleur joueur du championnat en 2018 après une saison exceptionnelle à Atlanta.

Hormis Ibrahimovic, deux autres légendes du football européen arpentent les terrains américains chaque semaine. Wayne Rooney, meilleur buteur de l’histoire de Manchester United mais aussi de la sélection anglaise a rejoint Washington DC en 2018 et a déjà marqué 25 buts en 44 matchs, sans oublier quelques coups de génies.

Champion du monde avec l’Allemagne en 2014, Bastian Schweinsteiger évolue lui du côté de Chicago. Sa présence là-bas fera peut-être penser à certains que la MLS n’est toujours qu’un terrain de jeu pour préretraités, mais ce serait négliger les efforts de développement immenses de cette jeune ligue.

Des franchises modernes et ambitieuses

A l’image de la NBA et des autres championnats professionnels locaux, la MLS est une ligue fermée, sans relégation. Les équipes sont créées sous la forme de franchises – des entreprises privées – et sont réparties dans deux conférences, une à l’Ouest, une à l’Est. Les meilleures équipes de chaque conférence s’affrontent lors des playoffs, qui déterminent donc le champion.

En excellente santé financière, la MLS a réalisé ces dernières années de nombreuses expansions, c’est-à-dire qu’elle a intégrée de nouvelles équipes. La plupart d’entre elles évoluaient en NASL, un championnat professionnel de niveau inférieur, considéré comme la deuxième division américaine bien qu’il n’y ait pas de lien direct.

Les projets sont portés par des propriétaires fortunés qui ont des plans bien ficelés. David Beckham est l’un de ces hommes ; l’ancienne gloire de Manchester United ayant investi à Miami dans un club qui rejoindra la MLS en 2020. James Harden, l’un des meilleurs joueurs de NBA, est lui copropriétaire du Houston Dynamo.

Le club d’Atlanta, en Géorgie, est l’un des symboles de ce développement rapide, tant au niveau des infrastructures que des résultats et de la popularité.

Fondé  en 2014 et en MLS depuis 2017, il a remporté le titre dès 2018. L’Atlanta United FC joue dans un stade aussi moderne que magnifique, le Mercedes-Benz Stadium, inauguré en 2017 et partagée avec les Falcons, la franchise de NFL. L’enceinte de 83 000 places (71 000 en configuration « soccer ») ne sonne pas creux puisque 53 000 fans s’y rendent à chaque partie. De quoi faire rêver la quasi-totalité des clubs de Ligue 1 ! L’affluence moyenne de la MLS est qui plus est supérieure à celle de la L1.

Des groupes de supporters – ultras ou non – existent dans la plupart des villes accueillant une franchise. Ceux du Los Angeles FC s’inspirent de leurs voisins latinos et sud-américains, et, là encore, le championnat de France ne semble pas proposer mieux si l’on excepte les quelques équipes populaires du pays comme Marseille, Saint-Etienne, Lens ou Nantes.

La MLS vs le reste du monde

La MLS est un championnat fait pour le 21ème siècle, pour le meilleur et pour le pire.
Moderne dans ses infrastructures, sécurisant économiquement pour ses investisseurs, réunissant formations états-uniennes et canadiennes (Toronto a même remporté le titre en 2017), il tente aussi de se faire respecter des clubs du monde entier par des confrontations amicales et un all-star Game annuel qui oppose ses meilleurs joueurs à un prestigieux club européen. Le Bayern Munich et Tottenham s’y sont inclinés en 2014 et 2015 tandis que le Real Madrid et la Juventus ont dû passer par l’épreuve des tirs aux buts pour s’imposer en 2017 et 2018.

Les clubs nord-américains s’impliquent cependant beaucoup dans des causes à la mode et soutiennent par exemple le lobby LGBT. Les couleurs de l’arc en ciel sont fréquemment affichées dans les stades et repeignent même les logos des équipes lors d’événements spéciaux. L’on comprend ainsi mieux pourquoi Megan Rapinoe est tant écoutée là-bas !

L’Europe est encore sur le toit du monde du football, notamment grâce à la Ligue des Champions et quelques championnats nationaux moteurs ; l’on imagine mal les Anglais se faire détrôner un jour mais l’écart pourrait bien continuer à se réduire entre les deux continents, car un stade flambant neuf « chaud » et plein à Los Angeles ou New York fera rapidement plus rêver qu’un stade vide à Dijon ou Amiens.

En France, la MLS est diffusée chaque nuit en direct sur beIN Sports.

Retrouvez les résumés et les plus belles images sur YouTube.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021. Qui sont les candidats en Pays de la Loire ?

Après nous être intéressés à la Bretagne administrative concernant les élections régionales 2021, poursuivons avec les Pays de la...

La Confrérie des Frères musulmans, la racine jihadiste mondiale

Née en 1928 dans le contexte d'un retour au fondamentalisme religieux et du combat armé contre l'occupation occidentale, en...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs, voici que la Ligue de...

Football. Les supporters de SC Bastia en liesse après le titre de champion de National

Si le Sporting Club bastiais et Queuvilly Rouen Métropole étaient d'ores et déjà assurés de monter en Ligue 2, les Corses se sont imposés...

Mort de George Floyd. Le verdict annulé pour cause de partialité d’un juré pro Black Lives Matter ?

Le policier Derek Chauvin, jugé coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd - à l'occasion d'un procès hors norme entouré d'une propagande quasi stalinienne...

Ligue en or. Un jeu de société axé Ligue 1 et football

LIGUE EN OR est un jeu de réussite sur le thème du football, qui peut être pratiqué de 2 à 6 joueurs, âgés de...