Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Nazaire : le match retour Tavel (LFI)- Perrin (PS)

Particularité des élections législatives de juin 2022 à Saint-Nazaire, deux candidats revendiquent  leur appartenance à la gauche. D’abord Matthias Tavel (LFI), un parachuté  qui arrive du Mans et qui représente la Nupes.  Ensuite Xavier Perrin (PS), adjoint au maire (finances), chargé par le maire David Samzun (PS) et la municipalité d’empêcher l’insoumis Tavel de s’emparer de la circonscription. Historiquement, ce secteur est un fief socialiste, par conséquent la section PS soutient Perrin.

Grâce à la dynamique provoquée par la Nupes, Tavel termine premier au soir du 12  juin (13 432 suffrages, 32,04 %) ; non seulement il devance la députée sortante Audrey Dufeu (majorité présidentielle) et le candidat du RN Gautier Bouchet, mais encore le « divers gauche » Xavier Perrin ne termine qu’à la quatrième place (5 174 suffrages, 12,34 %). Contraint de se retirer, il déclare immédiatement : « Homme de gauche j’étais, homme de gauche je reste et donc je voterai à gauche dimanche prochain » (Presse Océan, lundi 13 Juin 2022). De son côté, Matthias Tavel affiche une grande satisfaction : « Si on nous avait dit que nous ferions 32 %, nous aurions signé  tout de suite. » (Presse Océan, lundi 13 juin 2024). « Une certaine idée de la gauche républicaine, sociale et écologique » chère à Perrin a été vaincue par le « rassemblement » de Tavel qui ambitionne de donner « une autre majorité à l’Assemblée nationale, dans le pays et dans cette circonscription ». Fermez le banc.

Les socialistes de Saint-Nazaire sont des « insoumis »

Au second tour, Matthias Tavel met dix points dans la vue à la sortante Andrey Dufeu : 54,45 % contre 45,55 % des suffrages exprimés. Soit une différence de 3 533 voix (21 596/18 063). On remarquera que Tavel a gagné 8 164 voix par rapport au premier tour (13 432/21 596), ce qui signifie que non seulement les électeurs de Perrin se sont reportés sur lui, mais encore que des renforts sont arrivés d’autres horizons – par exemple du Rassemblement national (6 443 voix au premier tour). Tout se présentait bien pour Tavel lorsqu’arrivent les élections européennes qui montrent que la suprématie de LFI à Saint-Nazaire n’était que passagère. La liste de Raphaël Glucksmann arrive en tête (6 114 voix, 24,06 %), suivie par celle de Jordan Bardella (5 643 voix, 22,21 %). A  la troisième place, on trouve la liste de Valérie Hayer (3 594 voix, 14,14 %) et en cinquième celle de Manon Aubry (2 627 voix, 10,34 %). Tout de suite, Xavier Perrin annonce qu’il repart en campagne : « Dans notre circonscription, les électeurs ont placé Raphaël Glucksmann largement en tête de ce bloc démocrate et humaniste. Ce n’aurait pas été respectueux des électeurs de ne pas proposer cette offre. » (Ouest-France, Saint-Nazaire, mardi 11 juin 2024) Propos appuyés par le maire David Samzun (PS) : «Les élections européennes ont montré la voie. Dans notre circonscription, les électrices et les électeurs, au travers de leur soutien à Raphaël Glucksmann, ont massivement montré leur souhait d’une union de la social-démocratie et de l’écologie : il a rassemblé deux fois plus de voix (9 365 voix) que Marion Aubry (4 067 voix). » (Ouest-France, Saint-Nazaire, mardi 11 juin 2024)

Il y aura donc un nouveau match Perrin-Tavel.  « Pour la gauche, l’idée de partir sur une revanche de 2022 serait une mauvaise idée. On ne va pas laisser le candidat du Rassemblement national faire la course tout seul », tente de se rassurer Tavel (Ouest-France, Saint-Nazaire, mardi 11 juin 2024). Du côté du PS, on demande tout simplement à Tavel de se retirer ; le secrétaire de la section de Saint-Nazaire Sylvain Peyron lui en donne l’ordre : « Matthias Tavel doit retirer sa candidature, imposée d’autorité, et admettre que sa stratégie de tension et de radicalité est un échec. Gagner contre le Rassemblement national, ce n’est pas défendre son poste, quand une simple arithmétique montre que le combat est perdu d’avance (…) Le RN a fait 12 000 voix. En tête, il peut l’emporter. Le député mélenchoniste sortant, directeur de campagne de Manon Aubry, a fait 4 000 voix. Il ne pourra pas gagner » (Ouest-France, Loire-Atlantique, mercredi 12 juin 2024). Réponse faiblarde de Tavel : « Je suis consterné de voir que le PS nazairien préfère combattre un député de gauche plutôt que le Rassemblement national. Pour ma part, je ne me trompe pas d’adversaire. » (Ouest-France, Loire-Atlantique, mercredi 12 juin 2024). Résultat des courses, dimanche 30 juin à 20 heures. Qui sera qualifié pour affronter le candidat du Rassemblement national (Gautier Bouchet) au second tour ?

Précisons que la circonscription de Saint-Nazaire comprend la ville de Saint-Nazaire et les communes de Bouée, Campbon, Donges, La Chapelle-Launay, Lavau-sur-Loire, Malville, Montoir-de-Bretagne, Prinquiau, Quilly, Savenay, Saint-Malo-de-Guersac et Trignac. Ce sont des communes ouvrières acquises au Parti communiste autrefois et qui votent maintenant pour le Rassemblement national ; à ces élections européennes, elles ont toutes placé Jordan Bardella en tête, sauf  Lavau-sur-Loire (Raphaël Glucksmann). Quant à la ville de Saint-Nazaire, elle continue à avoir une municipalité socialiste ; la liste de « Glucks » y  a terminé à la première place, devançant celle de Bardella de 471 suffrages (6 114/5 643).

Bernard Morvan

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Saint-Nazaire : le match retour Tavel (LFI)- Perrin (PS)”

  1. froggy dit :

    Le front populaire version 2024 est déjà enfoncé…….

  2. Raymond NEVEU dit :

    Honnêtement je préfère un Tavel qui était au frais plutôt que ce débile merluchoniste de la même farine que fort Boyard…la députée de la majorité présidentielle…un simple avatar de l’époque du clown du cirque Zavatta qui ne lui survivra pas, la roche Tarpéienne est proche du Capitole…de ce lamentable passé faisons table rase!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Local, Politique, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : Matthias Tavel (LFI) se trompe de cible

Découvrir l'article

Local, Politique, ST-NAZAIRE

Elections européennes : Matthias Tavel (LFI) va faire des miracles

Découvrir l'article

Politique

Il faut « interpeller » Tavel et les autres

Découvrir l'article

Politique

Emeric Salmon (RN) et Matthias Tavel (LFI) font du nomadisme

Découvrir l'article

Politique, ST-NAZAIRE

Front national. Le député européen Gilles Lebreton n’adhèrera pas au mouvement “Les patriotes” de Florian Philippot

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky