Angleterre. Migrants interpellés sur les ferries et gangs albanais

A LA UNE

Voici une information peu relayée par la presse française. Mais que nos confrères britanniques du Sun et du Daily Mail ont évoquée ici et . La police basque est de plus en plus sollicitée pour appréhender des migrants qui tentent d’embarquer au port de Bilbao à destination de l’Angleterre.

Bilbao, le nouveau Calais

Il semble bien que, depuis la fermeture de la jungle de Calais, Bilbao fasse office de solution de repli pour les candidats au passage vers le Royaume-Uni.

Pour l’année 2017, les policiers ont déjà arrêté 1 765 personnes ayant tenté de gagner le territoire anglais via les navires de fret et les ferries (navires à passagers). Un nombre d’autant plus inquiétant qu’il est cinq fois plus élevé que le total de l’année 2016. Et ne comprend évidemment pas tous ceux qui ont échappé à une interpellation.

La compagnie Bretonne Brittany Ferries fait partie de ces armements touchés en premier lieu puisque sa liaison maritime entre Bilbao et Portsmouth est particulièrement prisée par les migrants. Ses navires rallient donc trois fois par semaine Bilbao à Portsmouth. Une liaison fret entre le port basque et Poole est également assurée deux fois par semaine. Les migrants tentent de se cacher dans les remorques des camions mais aussi parfois dans les conteneurs de marchandises embarqués depuis le terminal.

Aux frais des armateurs

Ces pratiques illégales ont aussi un coup pour les armateurs puisqu’ ils sont condamnés par le Royaume-Uni à payer une amende pour chaque passager clandestin qui atteint son territoire. De plus, les frais d’avion pour le retour en Espagne sont aussi à la charge de la compagnie maritime.

D’autre part, le quotidien espagnol El Pais rapporte qu’une centaine de migrants vit dans des tentes à proximité du terminal de Bilbao.

Autre information, les migrants en question sont principalement des albanais. Ils se démarquent des autres réfugiés (syriens, afghans, irakiens) stationnés à proximité par davantage de moyens financiers et une organisation différente.

La criminalité albanaise en hausse

Conséquence directe de ces arrivées, la criminalité des gangs albanais du Royaume-Uni est jugée de plus en plus préoccupante par la NCA (l’Agence Nationale du Crime au Royaume-Uni).

Elle déclare même dans un rapport que « les gangs criminels albanais ont une influence majeure au sein du crime organisé au Royaume-Uni et ont un contrôle considérable sur le marché britannique du trafic de drogue, avec un impact particulier et une influence de haut niveau sur le marché de la cocaïne ».

Un rapport qui risque de faire grincer des dents ceux qui ne voient pas de lien entre immigration et délinquance.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

2 Commentaires

  1. L’Insécurité Sociale Généralisée de l’Union Européenne…
    La ministre norvégienne de l’immigration et de l’intégration Sylvi Listhaug (article publié le 29/8/2017) a dit:  »La sécurité nationale passe avant le bien-être des migrants. Il faut remettre en cause les droits de l’Homme »…ces migrants musulmans qui TUENT au nom d’Allah.. on n’en a partout!.. Ils ont voulu être  »indépendants ».. maintenant ils doivent se débrouiller dans  »leur » pays! Les musulmans ont tué et torturé des milliers de  »civils innocents » pour être  »indépendants »…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés