Dr Giorgio Palù, grand virologue en Italie : « On a voulu isoler les Chinois venant du foyer du virus. Mais cela a été vu comme raciste, alors qu’ils venaient de l’épicentre! ».

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Nos démocraties occidentales, nourries à la religion des droits de l’homme, au principe de non discrimination et à l’antiracisme institutionnelle, ont-elle intrinsèquement joué un rôle dans la propagation du coronavirus en Europe ?

L’ouverture des frontières jusqu’à la dernière minute par refus d’un prétendu « nationalisme étriqué », mais aussi le refus de discriminer et de sélectionner alors même que nous savions d’où venait le virus, semblent permettre une réponse par l’affirmative. Cet article de CNN, ci-dessous, est par ailleurs révélateur. Pour ne pas être vu comme raciste, les autorités italiennes n’auraient pas prises les mesures nécessaires vis à vis des Chinois présents en Italie…c’est ce qu’affirme eu substance ce grand virologue. Nous vous laissons découvrir le papier ci-dessous.

Pour le principe de non discrimination, qui provoquera un jour ou l’autre c’est certain des catastrophes encore plus grave, lire le livre essentiel Athéna à la borne, discriminer ou disparaitre, de Thibaut Mercier.

Le Dr Giorgio Palù, ancien président de la Société européenne et italienne de virologie et professeur de virologie et de microbiologie à l’Université de Padoue, a déclaré à CNN qu’il espérait voir les premiers signes d’un changement après un peu plus d’une semaine de verrouillage, mais cela doit encore se matérialiser. « Hier, nous nous attendions à un changement après près de 10 jours de cette nouvelle mesure … mais elle continue d’augmenter », a-t-il déclaré à CNN. « Je ne pense donc pas que nous puissions faire une prédiction aujourd’hui. »

(…) Palù a déclaré qu’en regardant le nombre de nouveaux cas sur un graphique, la pente de la courbe continue d’augmenter, ce qui rend difficile, voire impossible, le moment où le verrouillage commencera à produire des avantages tangibles. Et bien que l’épidémie reste concentrée dans le nord, il est difficile de comparer les régions. « Le virus n’a pas de frontière. Pas même (en) Italie », a-t-il ajouté.
Mais il pense qu’il n’y a pas d’alternative au verrouillage tant que tout le monde y coopère et que les droits des citoyens ne peuvent pas primer sur la sécurité. « Nous ne pouvons pas adopter la démocratie dans l’information, vous devez compter sur des experts ».

Le verrouillage aurait dû être plus large et plus strict plus tôt, estime Palù, plutôt que de se concentrer uniquement sur les 11 communautés initialement placées dans la zone rouge, et il devrait être plus serré maintenant. « Nous aurions dû faire plus de tests de diagnostic en Lombardie où il y avait un gros noyau. Cela n’a aucun sens d’essayer d’aller au supermarché une fois par semaine. Vous devez limiter votre temps d’arrêt, l’isolement est la clé. »
Il dit que le gouvernement italien a pris du retard au début. C’était « paresseux au début … trop de politique en Italie ».

« Il y avait une proposition d’isoler les gens venant de l’épicentre, venant de Chine », a-t-il dit. « Puis c’est devenu raciste, mais c’étaient des gens qui venaient de l’épidémie. » Cela, a-t-il dit, a conduit à la situation dévastatrice actuelle.

Source étrangère : CNN

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Cyclisme. Gino Mäder remporte la 6ème étape du Giro

La sixième étape du Giro 2021 s'est déroulé le jeudi 13 mai, première étape s'achevant par une ascension... ce...

Articles liés

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais elle a finalement été annulée...

Vague migratoire. 1400 migrants ont abordé l’Europe ce week-end

Nouvelle vague migratoire en Europe, nouvelle capitulation des autorités. Plus de 1400 migrants sont arrivés, samedi et dimanche, à Lampedusa dans le sud de...

1er-Mai : des manifestants installent une guillotine à l’effigie de Mario Draghi en Italie

Des affrontements ont eu lieu le 1er mai à Turin entre les forces de l’ordre et des manifestants descendus dans la rue pour protester contre la...

Cyclisme. Giro 2021 : Le parcours détaillé du Tour d’Italie, étape par étape

Après les classiques flamandes et ardennaises, voici qu'une nouvelle partie de la saison cycliste pointe le bout de son nez, et mènera les coureurs...