Parc éolien en baie de Saint-Brieuc : Le RN dénonce Loïg Chesnais-Girard et les élus régionaux EELV, « petits télégraphistes de la multinationale Iberdrola »

A LA UNE

Un simulacre de débat . Voici ce que dénonce le Rassemblement national de Bretagne, après la commission spéciale qui s’est tenue lundi, au conseil régional de Bretagne, au sujet du Parc éolien en baie de St Brieuc.

L’objectif de départ ? Faire se rencontrer élus de toutes sensibilités et promoteur du parc éolien en Bretagne, pour permettre d’avoir des réponses claires et précises quant aux inquiétudes soulevées depuis des mois, par les pêcheurs, mais aussi par de nombreux costarmoricains eu égard de ce projet titanesque, défendu bec et ongles par la gauche écologiste, fanatisée au sujet de l’éolien, y compris alors que des enquêtes et études témoignent des dérives de ce dernier, et d’une forme de mafia qui s’est développée autour d’un produit dont on peut douter, à la fois des facultés écologiques, mais aussi des propensions à faire baisser la facture énergétique des Bretons.

Cette commission spéciale se faisait en présence des représentants du porteur du projet, la société Ailes Marines, une société de projet par actions simplifiée (SAS) détenue à 100% par IBERDROLA, suite au rachat en 2020 des parts détenues par les sociétés RES et Banque des Territoires. Iberdrola est une entreprise espagnole spécialisée dans la production, la distribution et la commercialisation d’électricité et de gaz naturel, autant dire qu’elle a tout intérêt à ce que se projet se fasse.

A l’issue de celle-ci, les élus de la majorité de gauche et les écologistes se montraient satisfaits. La droite d’Isabelle Le Callennec regrette de ne pas avoir de réponse à plusieurs questions. Le RN De Gilles Pennelle est lui vent debout contre le projet, et à l’issue de la réunion, un communiqué évoquant la majorité régionale et les « petits télégraphistes de la multinationale Iberdrola » a été adressé à la presse, le voici ci dessous.

Une Commission spéciale sur le projet éolien de la baie de Saint-Brieuc avait lieu ce jour lundi 6 septembre au Conseil régional de Bretagne. Celle-ci s’est rapidement transformée en un monologue des chargés de communication de la société Ailes Marines (détenue à 100% par la multinationale espagnole Iberdrola) qui se sont livrés à une véritable opération de propagande où les omissions rivalisaient avec les mensonges.

Rien sur les atteintes graves à l’environnement et à la biodiversité, rien sur les pollutions dues aux forages du chantier, rien sur l’opposition légitime des marins-pêcheurs, rien sur la rente d’Etat de 4,7 milliards d’euros au profit d’Iberdrola !

Les Conseillers régionaux Rassemblement National de Bretagne ont dénoncé avec la plus grande fermeté les mensonges proférés lors de cette séance de propagande et ont insisté, preuves à l’appui, sur les indéniables dégâts que provoquent dors et déjà ce parc éolien. 

Il est particulièrement choquant de constater que les élus de la majorité régionale ont tenté de museler les élus de l’opposition en se comportant comme des valets des intérêts financiers de la multinationale Iberdrola. Même comportement des élus EELV qui veulent ignorer les considérables impacts environnementaux. Décidément la gauche a bien changé…

A cette mascarade s’ajoute le refus de l’exécutif régional d’auditionner les marins-pêcheurs, élus locaux, associations et riverains du parc éolien ! Loïg Chesnais-Girard est devenu le petit télégraphiste d’Iberdrola…Le prix à payer est le massacre d’un écosystème breton unique et le sacrifice de nos marins-pêcheurs.

De retour de session, le conseiller régional de gauche (UDB) Gaël Briand livre également son point de vue sur sa page facebook :

Dans les semaines à venir, la situation pourrait être très tendue en baie de St Brieuc, certains pêcheurs n’entendant pas laisser la compagnie basque imposer sa loi du marché en Bretagne et nuire à leur environnement, professionnel et humain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés