Lorient. Une vingtaine de fidèles catholiques ont prié devant l’Eglise Sainte Anne d’Arvor dégradée

Une vingtaine de fidèles catholiques ont prié devant l’Eglise Sainte Anne d’Arvor de Lorient, dégradée il y a quelques jours, dans l’indifférence des élus locaux qui n’hésitent pas, en d’autres circonstances, à communiquer fortement sur les réseaux sociaux. A l’issue de ces prières, Louis de Blois, du mouvement Civitas, a pris la parole, et a lu un texte qu’il nous a transmis ci-dessous.

Chers amis,

Les statistiques de 2022 ne sont pas encore parues, celles de 2021 sont effrayantes : il y a près de 3 actes anti-chrétiens par jour ! Dans une telle multiplication de haine religieuse, une profanation de plus aurait pu passer inaperçue.

Qu’il n’en soit rien ! Nous devrions tous ressentir chacun de ces actes comme autant d’épines s’enfonçant davantage dans la tête du Dieu fait homme. Mais particulièrement ici, pour un acte odieux réalisé à l’approche d’une des plus grandes fêtes de l’année liturgique, nous ne pouvions pas laisser sans réparation cette offense de l’Amour miséricordieux fait chair, en même temps que ce trouble de l’ordre et la paix publique.

Car, les statues saccagées n’ont pas été choisies au hasard. Tout d’abord, ce sont de saintes vierges : sainte Jeanne d’Arc, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et la Vierge Marie elle-même. Il pourrait paraître contradictoire que la haine religieuse s’en prenne à des femmes, dans une époque où pourtant l’on accuse l’Église catholique de ne pas reconnaître la grandeur de la femme. Mais justement, ces femmes-là ne sont pas comme les autres : parce qu’elles ont compris, comme toutes les catholiques, que la grandeur de la femme tient dans sa capacité à donner et à protéger la vie par une douceur innée et non par la force, et parce qu’elles étaient pétries de cette loi d’amour qu’il faut donner notre vie pour les autres, à l’image du Sauveur, elles ont offert à ce Dieu ce qu’elles avaient de plus beau, de plus grand : leur maternité, dans un sacrifice sublime, incompréhensible pour le Monde sensible et rationnel. Et c’est là que se tient le nœud du problème : l’amour héroïque de ces femmes est si plein de féminité qu’il en devient incompréhensible à des âmes bassement terre-à-terre. Et c’est pourquoi ils s’en sont pris au plus beau trésor de la Sainte Église, à son plus bel apanage, la virginité.

Mais ces saintes sont aussi les patronnes de notre pays ! Et les attaquer revient aussi à s’en prendre à la nation qu’elles ont enfantée ou défendue, d’une façon ou d’une autre, par la prière voire par les armes. Si la paroisse sainte Anne d’Arvor a été blessée par cet acte et a réparé cette profanation, comme il se devait, la nation elle-même devait manifester sa douleur, et ne pas laisser des inconnus s’en prendre à ses héros, sans broncher, sans dire un mot. Et même si l’outrage avait porté sur d’autres saints, quand on s’en prend à la religion, le désordre public est tel qu’il mérite réparation. Mais cela fait un siècle que l’Église a été séparée de l’État, me direz-vous. Mais peut-on séparer autrement que sur le papier ce qui est inséparable ? Peut-on disjoindre l’âme du corps ? Sans la Religion, la France n’aurait rien été, ne serait rien, et ne serait plus rien. À l’inverse, rendez à la Religion la place qui lui est due dans la société, et la France redeviendra grande parmi toutes les nations, parce que vous aurez simplement rendu à Dieu la première place.

Voilà donc tout ce qu’il nous fallait réparer. Mais après ? Retournerons-nous à nos affaires comme avant ? Non ! Il nous faut repartir d’ici meilleurs que nous ne sommes arrivés. Il nous faut repartir avec cette conviction que la Religion et la France doivent être défendues, comme ces saintes dont les effigies ont été molestées les ont défendues. Il nous fait repartir avec la ferme volonté de défendre la civilisation que ces deux entités, la sainte Église romaine et la nation franque ont enfantée. Comment ?

Chers amis, aujourd’hui où les attaques sont aussi bien spirituelles, qu’intellectuelles et morales, nos armes seront tout autant immatérielles. Tout d’abord, en ne restant pas isolé ; il faut nous réunir pour être forts, et c’est un des premiers buts du mouvement Civitas. Ensuite, il faut connaître ce que nous devons défendre : la foi de nos pères, d’abord, mais aussi les valeurs de la société chrétienne ; ce sont des éléments qui se défendent au quotidien, en en parlant avec vos amis, vos voisins, vos commerçants. Et si vous ne les connaissez pas, comment les défendrez-vous ? La défense de notre pays passe par là, et non pas seulement en descendant manifester dans la rue.

Rejoignez-nous donc, prenez contact, soutenez-nous !

Par ailleurs, Samedi 24 décembre, lors de la veillée de Noël, à 19 h, le père Hervé Le Berre a évoqué l’affaire et proposé également lui aussi une prière de réparation.

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

16 réponses

  1. Les pauvres chrétiens (sans ironie) payent leur « nous sommes tous frères » ou encore « pas d’amalgame » ! Je regrette mais, moi qui aie 84ans, élevé dans la foi chrétienne il faut bien se rendre à l’évidence qu’une prière contre une kalaschnikov ou un couteau d’égorgeur, le bilan est vite fait !
    La prière ne fait du bien qu’à celui qui la dit, mais n’a jamais remis l’es armes au fourreau !

    1. Je ne crois pas que ce soient des musulmans qui commettent ces actes de vandalisme. Je pense plutôt à des groupuscules lénino-trotsko-mao qui transforment le sigle ZAD en « Zones À Dégrader », sur l’air de : « Les bronzés jouent à la révolution bolchévique ». Cette crise d’acné révolutionnaire leur passera avec l’âge, mais leur bêtise restera intacte.

      1. Bien parlé! Les statistiques montrent en effet, que ce n’est quasiment jamais les musulmans qui profanent les églises ou les cimetières, mais quasiment systématiquement des fascistes rouges quelque soit leur motivation (provoc, haine de tout ce qui n’est pas eux, revendications foireuses dont ils ont le secret, etc…).

  2. pas lu mais seulement une certitude pris par le matérialisme on a zappé les dix paroles du CHRIST qu’IL avait mis pour faire court et se SUPPORTER LES UNS LES AUTRES mais il faudrait savoir regarder, entendre pour ne pas se laisser prendre par l’INSUPORTABLE (revoyez votre route et vous comprendrez que certaines choses vous ont échappées et que vous ne comprenez pas tout encore)
    AMITIES

  3. On n’entend pas grand monde quand des lieux de culte catholiques sont profanés voire détruits. Y-a-t-il une enquête d’ouverte, le parquet est bien silencieux ah! s’il s’agissait d’un autre culte nous verrions rappliquer associations et mouvements politiques compatissants. Depuis l’assassinat du Père Hamel nous pouvons nous attendre au pire, il serait peut-être temps de nous rappeler que les Chrétiens ont su se protèger et résister aux oppressions de toutes sortes.

  4. Un tag sur le mur d’une mosquée et c’est la une de tous les journaux. Une église dégradée et c’est silence radio, des médias aux ordres bien sur, du gouvernement et de darmanin évidement et mème de l’opposition. Même le pape est contre les Chrétiens ! Cette religion est vouée à disparition sous peu.

    1. @Hadrien Lemur. Cette passivité de la population par rapport à ces actes qui sont peut être (au mieux) l’œuvre d’abrutis ou commis délibérément pour raison d’opposition organisée contre des braves gens qui ont le malheur d’aller à la messe dominicale est incompréhensible. En terme polis, on parlerait de « résilience » mais je crois que le terme « lâcheté » face à l’adversaire conviendrait mieux. Par ailleurs la mini manif de manifestants priant à genoux n’est pas du tout pertinente dans la mesure où cette catégorie de « paroissiens » s’isolant des autres par des rites traditionalistes n’aident pas les autres à se joindre à une protestation plus générale de la population.

  5. La France et les Français, de par leur soumission à l’Etat et leur silence aussi bien au moment des votes, que journellement dans leurs choix politiques, creusent leurs tombes. Je ne suis pas Catholique, je suis Russe d’origine et Orthodoxe de religion. Mais je suis et je reste Chrétien, et bien entendu Français. Qui plus est, je suis Pupille de la Nation pour avoir perdu mon père à la guerre. De ce fait, le combat des Francais Chrétiens en Terre de France, est MON Combat. Que dire d’autre, sinon que tout commentaire à ce sujet prend malheureusment et automatiquement un caractère politique puisque les grilles de France sont largement entr’ouvertes aux insoumis en grande partie de religion musulmanne qui ne cherchent qu’une chose : L’anéantissement de la religion Chrétienne pour instaurer la « Charia » …

  6. Des chapelle dégradées, les crèches poursuivies les décors de Noël absents par décision municipale de grandes villes comme Nantes : la France est soumise au vent de christianophobie et le silence médiatique à cet égard est un signe de plus.
    Joyeux Noël quand même !
    Sursum corda !

    1. On pourrait s’attendre à minima à un « coup de G…. » des élus et des médias locaux…que nenni.
      Finalement, ces dégradations absurdes sont dans la logique de la Haine des terroristes de la République de 1789 envers la religion Catholique en particulier: génocide des Vendéens croyants, création de « l’Homme Nouveau » de Robespierre, destruction d’édifices religieux, de reliques, d’objets d’Art religieux, des archives de monastères, profanation de sépultures, églises transformées en écurie, en grenier à sel, en réserve de vivres et de munitions, en carrière de pierres…la liste des dégâts des biens cultuels et culturels par les enragés de la Révolution est sans fin.
      J’ai longtemps espéré qu’un membre de la vénérable Académie Française écrive un ouvrage historique comptabilisant l’inventaire des dévastations de la Révolution française, aucun n’a osé cette entreprise attentatoire à « notre » République des Droits de l’Homme, ce sont de bons petits sujets bien dociles de la République.
      A défaut de cet inventaire, nous devons nous contenter des informations parcellaires collectées au gré de visites touristiques, d’émissions culturelles ou historiques…
      La repentance des exactions de la République ne s’exerce qu’envers nos ex-colonies.

  7. Au moment des fêtes des Français: Noël et le Jour de l’an: les musulmans brûlent des voitures, détruisent le mobilier urbain, etc…En Algérie: ils saccagent les cimetières non-musulmans, ils prennent les marbres des tombes chrétiennes pour en faire des tables de jardin, etc…et nos gauchos-islamos-collabos n’y trouvent pas à redire!…car ils sont  »athés » ,ils sont anti-cléricaux, ils n’aiment pas  »les curés », mais ils n’admettent pas qu’une  »salle de prière » musulmane soit saccagée…

  8. Il reste deux défenseurs de  » notre civilisation :Vladimir Poutine et Donald Trump !!Il f
    Aut lire le passage du « Mémorial de Sainte Hélène où Napoléon explique sa défense delà religion chrétienne…entre autres!En France, on a incendié Notre Dame de Paris !Du chêne pétrifié qui s’enflamme simultanément aux quatre coins de la cathédrale…à l’extérieur, on aperçoit le commanditaire et son acolyte…Le dossier est classé !!!!Usque abutere,…patientia nostra !!

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS