Internet. Big Brother peut-il l’emporter ?

A LA UNE

25/02/2015 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – « Est-il possible de s’informer malgré la censure ? » C’est sur ce thème que l’essayiste et romancier Lucien Cerise a prononcé une conférence à Nantes le 21 février devant plus d’une centaine d’auditeurs. Un sujet d’une brûlante actualité au moment où l’Internet est dans le collimateur du gouvernement.

L’orateur ne se cache pas de venir de l’extrême gauche communiste. Il a participé à la campagne du « Non » au référendum sur le Traité constitutionnel européen. C’est la trahison de la victoire du non « par l’UMPS et le Commission européenne » qui lui a ouvert les yeux sur le projet du capitalisme mondialisé : le village global sans frontières, négateur de toutes les identités. Le capitalisme est pour Lucien Cerise « génocidaire par nature », son but c’est «  la fin des patries et  l’immigration pour tous ». Les frontières nationales sont le seul obstacle au rouleau compresseur capitaliste des multinationales, américaines pour la plupart.

L’informatisation de la société ne cesse de progresser. Le « puçage » électronique de la population pour assurer sa  traçabilité complète, défendu par Jacques Attali, se met en place lentement mais sûrement. Pour le conférencier, la chasse à l’homme est ouverte et le piège risque de se refermer sur nous. Une prise de conscience collective, accompagnée de réactions militantes de même ampleur que la Manif pour tous, est donc, selon lui, nécessaire.

Le profilage des populations a pour but de façonner les esprits. Pour lui résister, Lucien Cerise cite l’exemple d’Acrimed qui s’était donné pour but « de  mettre en question la marchandisation de l’information, de la culture et du divertissement, ainsi que les dérives du journalisme quand il est assujetti aux pouvoirs politiques et financiers et quand il véhicule le prêt-à-penser de la société de marché ».

Or, estime l’auteur de Gouverner par le chaos, nous sommes entrés en guerre, la guerre de la 4ème génération, guerre permanente de l’information où les medias jouent un rôle fondateur. Il faut s’opposer par tous les moyens au « changement de civilisation » cher à Christine Taubira et procéder comme une agence de renseignement. Le constructivisme des mondialistes  consiste à mettre en place une nouvelle structure mentale. On a basculé dans la science fiction, nous ne sommes plus en contact direct avec le réel.

 Pour Lucien Cerise « le système veut nous déposséder de notre souveraineté cognitive »  Les médias « mainstream » travaillent activement à pirater notre représentation du réel. Mais nous en devenons de plus en plus conscients, c’est ce qui explique la déclaration de Nathalie Saint-Cricq responsable du servivce politique de France 2 le 15 janvier dernier : « Il ne  faut pas faire preuve d’angélisme. C’est justement ceux qui ne sont pas “Charlie” qu’il faut repérer, ( …) Eh bien ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale ».

Internet, rappelle Lucien Cerise, est le dernier espace de liberté. C’est pourquoi Christophe Barbier, le patron de L’Express, veut le censurer de façon totalitaire en vantant le modèle chinois. Mais c’est impossible, l’Ukraine soumise aux Etats Unis  n’y parvient pas. Le bombardement médiatique n’arrivera pas à prendre le contrôle du cerveau humain .Par leur rigidité, les opérations d’ingénierie sociale montées par les « spin doctors » spécialistes en retournement de l’opinion échouent. En dépit des manifestations du 11 janvier suite aux attentats contre Charlie Hebdo, l’opinion reste sceptique devant les explications officielles. « Je suis Charlie » n’a pas eu le résultat escompté.

Lucien Cerise est optimiste. Même si « big brother » est peu visible dans le capitalisme, s’il agit sans laisser de traces, s’il essaye de nous convaincre qu’il a déjà gagné. il échouera comme la pesante censure des régimes communistes. Pour lui  l’unipolarité du monde dominé par les USA n’aura duré qu’une vingtaine d’années.

En conclusion, l’orateur a appelé à  constituer un « front général de défense de l’humain », fédération d’organisations qui rassemblerait des peuples  de toutes origines et obédiences pour défendre notre nature humaine commune contre toutes les tentatives de l’exterminer ou de la réduire en esclavage.

Gouverner par le chaos, Lucien Cerise,  nouvelle édition complétée en  2014 aux Editions Max Milo

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

1 COMMENTAIRE

  1. CETTE ARTICLE est emprunt de vérité, la connotation « Je suis Charlie » est une vaste manipulation des masses, tentant a faire croire que chaque individu fait partie intégrante d’une pensée unique et de faire croire que ceux qui ne sont pas « je suis Charlie » à etre du camps des terroristes ou être de leur soutient, ou au mieux de les faire passez pour des marginaux.

    BIG Brother, c’est la morale indécente de « l’UMPS », censure, marginalise ou ecarte tout courant politique, n’allant pas dans son sens.

    De plus la caste régnantes « UMPS » ultra-libéral et ultra-mondialiste se faisant passer pour la morale d’état, est a l’origine du chaos de l’immigration de masse, de la déstabilisation des régimes autoritaire du moyen orient, des conflits communautaire et religionnaire.
    De la perte de notre identité, de nos valeurs, dissolue dans un laxisme criminel, au profit de l’ultra-capitalisme.

    Beaucoup de gens ne se reconnaissent pas dans ce slogan, c’est un mépris afficher de nos croyances et valeurs, de s’associer avec la caste politique même qui a trahi son peuple, par son gout de l’argent et du pouvoir.

    Tout les Français ne sont pas Charlie!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés