donald_trump

02/02/2017 – 05h45 New York  (Breizh-Info.com) – Le président des États-Unis, Donald Trump – qui dénote dans sa façon d’agir de ses prédécesseurs et de nombreux autres chefs d’État dans le monde en mettant directement en application des propositions qui l’ont fait élire – subit un véritable lynchage médiatique dans la presse subventionnée française.

Pour bien montrer que ce « lynchage » de relève pas du fantasme – alors même que les sondages montrent que les Américains, qui sont les principaux concernés , soutiennent Donald Trump notamment sur son décret anti-immigration – nous avons relevé les titres des articles parus en français sur Donald Trump pour la journée du 1er février 2017, via une alerte Google actualités spécifique.

Le résultat est édifiant :

Premier titre, sur la nomination d’un nouveau juge à la cour suprême.

Donald Trump nomme un conservateur à la Cour suprême Le Figaro

Donald Trump nomme un pur conservateur à la Cour suprême – Libération

Juge nommé à la Cour suprême: comment Donald Trump a mis en scène son annonce – Le Figaro

Anti-IVG et pro-armes : Trump choisit un nouveau juge à la Cour suprême – L’Obs

Un « pur conservateur » , un « anti-UVG et pro armes » , une « mise en scène » , tout est fait pour effrayer le lecteur, voir le scandaliser.

Puis l’on retrouve, tout en équilibre :

Pourquoi Trump et les marchés ne font plus bon ménage

Et on continue avec le limogeage de Sally Yates, la presse subventionnée feignant s’indignant d’une mesure pourtant normale, le remplacement d’une ministre par intérim qui refuse d’appliquer la politique votée par le peuple américain.

La déclaration prémonitoire de Sally Yates, la ministre limogée par Trump

Décret Trump sur l’immigration : « Ce qui est dans la balance, c’est la nomination du futur ministre … – Franceinfo

Donald Trump vire la ministre par intérim de la Justice et remplace le responsable de l’immigration – 20minutes.fr

Décret Trump anti-musulmans : la résistance des figures de l’ère Obama – L’Obs

Puis Le Figaro à nouveau, titre « Dans le monde violent de Donald Trump, il n’y a pas de partenaires, seulement des adversaires » tandis que pour Le Monde, il faut « Monter au front contre Trump »

trump
faut-il chercher plus loin le désamour croissant des Français pour la presse subventionnée ?

 

Trump et Daesh

L’Express n’est pas en reste, puisque ses journalistes titrent carrément : Décret immigration: la politique de Trump réjouit les partisans de Daech

Et le lynchage de continuer :

Donald Trump n’est pas bienvenu – France Culture

L’Etat de Washington porte plainte contre le décret anti-immigration de Donald Trump – Le Monde

Les pontes de la Silicon Valley se mobilisent contre le décret Trump – Le Temps

Puis vient l’heure d’attaquer Steeve Bannon, qui « instrumentaliserait » le chaos, qui serait une « éminence grise », bien entendu « controversée »

Décret anti-immigration de Trump: Steve Bannon ou l’instrumentalisation du chaos

 

Qui est Steve Bannon, l’éminence grise de Donald Trump ? – Les Échos

Donald Trump nomme le controversé Steve Bannon à la tête de la sécurité du pays – Les Inrocks

« Président Bannon? »: l’influence croissante du conseiller de l’ombre de Trump – L’Express

Et enfin, pour finir,

Les deux lignes rouges énoncées par Barack Obama que Donald Trump a déjà franchies

La riposte de la Silicon Valley au décret Trump sur l’immigration – Les Échos

Alors qu’anonymes et stars se sont mobilisés immédiatement contre Donald Trump, il aura fallu … – Le Huffington Post

Immigration : Goldman Sachs condamne le décret Trump – Les Échos

Seul article qui aurait pu être positif, le sondage qui relatait le fait que les Américains approuvaient le décret de Donald Trump. Mais les nobles chevaliers du Monde pourfendeurs de Donald Trump ne pouvaient pas laisser passer cela, il s’agit donc, d’un sondage « suspect »

Le décret de Trump anti-immigration approuvé à 57 %, un sondage suspect

« Décret anti-musulman », « sondage suspect », « éminence grise », « lignes rouges franchies », « pas le bienvenu », « monde violent de Donald Trump », « résistance des figures de l’ère Obama » ; ne cherchez pas plus loin l‘explication au succès grandissant de la presse alternative au regard des titres, quasi unanimes, de la presse française subventionnée par l’État et financée également par des grands groupes économiques.

 

Yann Vallerie
Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

1 COMMENTAIRE

  1. Oui M. Vallerie, si on s’arrête aux titres il y a de quoi se prendre pour un homme clairvoyant parmi une horde de médias partisans et travaillant pour les illuminatis.

    Seulement j’ai ouvert un article au pif dans votre longue liste. Vous dites « Mais les nobles chevaliers du Monde pourfendeurs de Donald Trump ne pouvaient pas laisser passer cela, il s’agit donc, d’un sondage « suspect » »

    Alors que je lis dans l’article sus-cités : « Souligner les limites méthodologiques du
    sondage Rasmussen n’implique pas de rejeter en bloc ses conclusions, qui
    sont partiellement corroborées par d’autres enquêtes ». Tiens donc, l’article du Monde serait en fait nuancé ?

    Qui est le noble chevalier pourfendeur au final ?

Comments are closed.