musulmans

Des centaines de musulmans ont obtenu l’accord d’un magasin IKEA en Allemagne pour prier sur le parking de ce dernier. La vidéo montrant la scène est lourde de symboles…

Des musulmans souhaitant prier sur un parking IKEA

Les images sont aussi impressionnantes qu’inquiétantes pour tous ceux qui se soucient de l’avenir identitaire de l’Europe et de ce qu’il adviendra demain de la civilisation europénne. Si tant est qu’elle subsiste ! En Allemagne, un magasin IKEA a autorisé des centaines de personnes de la communauté musulmane locale à utiliser son parking pour des prières permettant de respecter la distanciation sociale le week-end dernier.

Dimanche 24 mai, des millions de musulmans du monde entier ont célébré l’Aïd el-Fitr marquant la fin du mois du Ramadan, mais, compte tenu de la pandémie de Covid-19, les grands rassemblements dans des espaces restreints demeurent impossibles. Dans la ville de Wetzlar, près de Francfort, les musulmans de la mosquée locale ont demandé à l’enseigne suédoise de meubles s’ils pouvaient utiliser son grand parking pour prier.

musulmans
Source : mirror.co.uk

Islamisation en zone commerciale…

Les vidéos de vues aériennes de ce rassemblement religieux ont rapidement circulé sur les réseaux sociaux. Il faut dire que la scène donne lieu malgré elle à une drôle de synthèse : la rencontre du gigantisme des centres commerciaux sans âme des périphéries de nos villes européennes avec une religion en pleine expansion sur le Vieux Continent. Avec en prime le magasin bleu et jaune emblématique en arrière-plan. Quand les tapis de prières musulmans se posent sur les hectares de bitumes de chez IKEA…

En Allemagne, certaines directives stipulent que les gens doivent se tenir à 1,5 mètre les uns des autres lorsqu’ils sont en public pour éviter la propagation du coronavirus. Les directives allemandes stipulent que les gens doivent se tenir à 1,5 mètre les uns des autres lorsqu’ils sont en public.

Quant à IKEA, la société n’a pas mis longtemps avant de donner son accord. Selon le représentant de la mosquée locale interrogé par la BBC, s’il n’espérait pas obtenir de réponse positive à sa requête, l’homme s’est dit « surpris et heureux » car « le directeur du magasin n’a pas hésité une seconde et a dit « oui, vous pouvez prier » ». Il faudra peut-être qu’un jour les Européens réapprennent à dire « non »…

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.